Pendrel et Batty sur le podium, Bouchard dans le top-20

Le Canada a réussi un doublé, dimanche, à la Coupe du monde de vélo de montagne dans la catégorie Élite femmes, à La Bresse, en France. Catharine Pendrel et Emily Batty ont mis la main sur l’argent et le bronze. Chez les hommes, Léandre Bouchard a terminé 20e.

La course Élite femmes a été gagnée par la Suisse Jolanda Neff (1 h 28 min 30 s). Les Canadiennes Pendrel et Batty ont franchi la ligne d’arrivée à 25 secondes et 48 secondes de l’Européenne.

Rebecca Beaumont, d’Alma, a fini 51e à 12 minutes et 3 secondes de Neff. Cindy Montambault, de Val-David, a conclu la course quelques rangs plus loin, en 59e place à 16 minutes et 23 secondes de la gagnante.

Bouchard se rapproche de Rio

De son côté, Léandre Bouchard a réussi le meilleur résultat du pays en Élite hommes en arrêtant le chrono à 5 minutes et 23 secondes du vainqueur, le Français Julien Absalon (1 h 26 min 38 s), bon pour la 20e place. Il s’agit d’ailleurs de la 31e victoire en Coupe du monde pour Absalon.

La France a d’ailleurs réussi un triplé en plaçant sur la deuxième et troisième marche du podium Maxime Marotte (+1 minute) et Victor Koretzky (+1 minute et 24 secondes).

« Je partais avec le numéro 60, mais j’ai connu un bon départ et je me suis glissé dans le top-30. J’ai su à ce moment que j’avais de bonnes jambes. Je me suis ensuite maintenu aux environs du top-25 en gérant bien mes efforts et en pilotant bien dans le parcours à la fois très technique et physique », a expliqué le cycliste d’Alma.

En terminant pour une deuxième fois dans le top-20 en Coupe du monde cette saison, Bouchard, âgé de 23 ans, a fait un pas de plus en vue de la sélection canadienne pour les Jeux olympiques de Rio. Son principal adversaire, Derek Zandstra, a fini 44e.

« Ce deuxième top-20 en Coupe du monde cette saison me ravit énormément! Avec cette performance, je crois que le rêve olympique est à ma portée. Ce n’est cependant pas acquis. Peu importe ce qui arrivera, je suis très fier de ce que j’ai accompli. »

Également en piste, Raphaël Gagné, de Québec, a pris le 34e rang à 7 minutes et 21 secondes d’Absalon. De son côté, bien que le résultat ne soit pas des plus satisfaisant pour lui, le cycliste maintient qu’il a tout donné durant sa course. Comme il a plu la veille, la piste qui comprenait beaucoup de roches et de branches était très humide et glissante par endroits, ce qui demandait aux athlètes d’utiliser une stratégie axée sur la technique.

« J'ai mené sur la première minute large en asphalte, vent de dos. Je suis rentré dans la partie technique en 15e place, là où je voulais être pour le début de la course. C'est un style technique qui me convient bien et que j'adore. Par contre, les longues montées de ce type me conviennent moins bien, je me démarque mieux dans les moyennes et courtes montées », a fait savoir Gagné.

Pour ce qui est de la sélection olympique, le Québécois reste confiant en ses chances d’être choisi parmi les deux représentants canadiens.

« Je suis vraiment dans une bonne position pour être sélectionné. Je reste le Canadien qui a fait les quatre meilleures performances en Coupe du monde dans les deux dernières années. Ce n’était pas moi qui étais sous pression dans les deux dernières étapes. Le critère olympique c’était un top-12 et je l’ai fait deux fois en terminant 6e et 12e. J’ai fait tout ce que j’ai pu et j’ai bien hâte de voir qui va être choisi », a fait savoir le cycliste de 28 ans.

« À mon avis, Raphaël peut dormir sur ses deux oreilles, a estimé Bouchard. Ce sera ensuite serré avec l’excellente 16e place de Derek en Allemagne, tandis que j’ai obtenu des 19e et 20e rangs en Australie et en France. »

La France et la Suisse vainqueur chez les U23

Du côté des hommes de la catégorie des moins de 23 ans, le Français Titouan Carod (1 h 12 min 59 s) a été le plus rapide de l’épreuve devant son compatriote Romain Seigle (+2 minutes et 5 secondes) et le Néo-Zélandais Samuel Gaze (+2 minutes et 49 secondes).

Marc-André Fortier, de Victoriaville, et Alexandre Vialle, de Prévost, ont pour leur part conclu la course en 52e et 63e place. Peter Disera a été le Canadien le plus rapide en finissant 17e.

Raphaël Auclair (Québec), Félix Burke (Mont-Tremblant) et Félix Belhumeur (Québec) ont quant à eux arrêté l’épreuve alors qu’il restait un tour à faire pour finir respectivement 68e, 79e et 104e.

Finalement, samedi, chez les femmes de moins de 23 ans, la Lévisoise Frédérique Trudel et la Terrebonnienne Laurie Arseneault ont respectivement terminé 32e et 35e. Le meilleur résultat du pays a été obtenu par Soren Meeuwisse, 25e, alors que Rachel Pageau (Saguenay) et Catherine Fleury (Alma) n’ont pas fin la course.

La course a été remportée par la Suisse Sina Frei (1 h 8 min 28 s) suivie de la Britannique Evie Richards (+1 minute 28 secondes) et de la Néerlandaise Anne Tauber (+3 minutes et 30 secondes).

Rédaction : Sportcom

Cliquez ici pour consulter nos archives.