Sept cyclistes québécois à l’assaut de Rio

Au terme d’un processus de qualification s’échelonnant sur près de 2 ans, 19 cyclistes canadiens ont obtenu leur billet pour les Jeux olympiques de Rio, lesquels se dérouleront du 5 au 21 août. Parmi eux, sept Québécois se sont taillé une place : Hugo Barrette, Léandre Bouchard, Karol-Ann Canuel, Antoine Duchesne, Raphaël Gagné, Hugo Houle et Kirsti Lay.

Dans un peu plus d’un mois, les meilleurs athlètes de la planète convergeront vers Rio à l’occasion de la plus importante rencontre sportive. Les Jeux olympiques, c’est l’aboutissement de nombreuses années de travail et de sacrifices, la concrétisation d’un rêve. Seulement une poignée d’individus dans un sport et en provenance d’un pays peut mettre la main sur les quelques convoités laissez-passer octroyés pour chaque Olympiade. Un privilège attribué au mérite. Comme le cycle olympique en est un de quatre ans, il faut certes faire preuve de constance, mais surtout se distinguer dans le droit que constitue la dernière année, et c’est précisément ce qu’ont fait les athlètes retenus sous la bannière canadienne.

Sous peu, un contingent d’un peu plus de 300 athlètes canadiens débarquera en sol brésilien afin de prendre part au plus important rendez-vous planétaire. De ce nombre, 19 évolueront dans l’une ou l’autre des 4 disciplines cyclistes figurant au programme olympique, soit le BMX, la piste, la route et le vélo de montagne, et 7 proviendront de la Belle Province.

« Nous sommes évidemment très heureux pour les athlètes qui se sont qualifiés pour les Jeux de Rio. Ces athlètes talentueux travaillent fort depuis de nombreuses années, et participer aux Jeux est en quelque sorte une forme de consécration et de reconnaissance de leur talent. C’est également une reconnaissance du travail de tous les acteurs du milieu cycliste québécois : clubs, entraîneurs et organisateurs dont la contribution exceptionnelle au développement du cyclisme au Québec n’est pas étrangère aux succès de ces athlètes. Ultimement, je souhaite que ces athlètes atteignent leurs objectifs et que leurs performances continuent d’inspirer les cyclistes qui aspirent un jour également à participer aux Jeux, ou simplement atteindre leur plein potentiel », a indiqué Louis Barbeau, directeur général de la Fédération québécoise des sports cyclistes (FQSC).

Cyclisme sur route

Championne du monde au contre-la-montre par équipe et 15e au contre-la-montre individuel, Karol-Ann Canuel (Boels-Dolman) est également une excellente coureuse sur route, comme en font foi ses 11e places inscrites à la Flèche Wallonne et au Tour d’Italie féminin, de même que sa performance aux Mondiaux, où elle a terminé 13e.

Trois jours après avoir revêtu le maillot à pois de meilleur grimpeur, Antoine Duchesne a remporté le classement de la montagne au terme de la prestigieuse course par étapes Paris-Nice. Cela a certainement pesé dans la balance quand les dirigeants de l’équipe Direct Énergie ont pris la décision de l’aligner lors du prochain Tour de France. Il deviendra ainsi le deuxième athlète originaire du Québec à prendre part à la Grande Boucle.

Spécialiste du contre-la-montre, Hugo Houle a confirmé son statut en décrochant les grands honneurs aux Championnats canadiens de 2015. En plus de remporter l’or à l’épreuve solitaire aux derniers Jeux panaméricains, il a signé le 25e meilleur chrono aux Mondiaux. Le membre de  l’Ag2r La Mondiale a également été sélectionné pour représenter son équipe lors du Giro, et ce, à deux occasions (2014 et 2015).

Vélo de montagne

Raphaël Gagné a connu une saison exceptionnelle en 2015, sa meilleure en carrière. Le nouveau champion canadien a raflé l’or aux Jeux panaméricains et percé le top-15 en Coupe du monde à 3 reprises (6e à Windham, 14e au Mont-Sainte-Anne et 14e à Val di Sole), en plus de terminer 18e aux Mondiaux. Plus récemment, il s’est classé 12e lors d’une tranche de la série mondiale disputée à Cairns, en Australie.

Léandre Bouchard a connu une importante progression au cours des derniers mois. Celui qui a bataillé jusqu’à la dernière minute pour l’obtention de la deuxième et dernière place au sein de l’équipe canadienne a réussi à faire pencher les sélectionneurs en sa faveur grâce à deux top-20 réalisés à Cairns (19e) et La Bresse (20e). 

Cyclisme sur piste

Hugo Barrette a confirmé son statut de spécialiste des épreuves de vitesse au pays en 2015. La révélation du vélodrome de Milton a signé une impressionnante récolte de trois médailles aux Jeux panaméricains. Victime d’une importante chute qui aurait pu mettre fin à sa carrière, il a néanmoins réussi à se hisser sur la deuxième marche du podium en Coupe du monde en janvier dernier, soit moins de trois mois après l’incident. Avec les points amassés grâce à sa performance au keirin, il a assuré sa place pour les Jeux avant même la tenue de la dernière épreuve de qualification.

Kirsti Lay est un maillon important du quatuor de l’unifolié. L’ancienne patineuse de vitesse et ses coéquipières en poursuite ont clamé l’or aux Jeux panaméricains, signé deux podiums en Coupe du monde et remporté l’argent aux Championnats du monde en mars dernier.

Plus que 36 jours avant que les Jeux de la XXXIe Olympiade de l'ère moderne soient officiellement lancés. L’entrée de la flamme dans le Stade de Maracaña à l’occasion de la cérémonie d’ouverture, présentée le 5 août, donnera le coup d’envoi des Jeux olympiques de Rio, les premiers à se dérouler en Amérique du Sud. On a bien hâte. Et vous?

Délégation canadienne

Hugo Barrette (cyclisme sur piste)
Emily Batty (vélo de montagne)
Alison Beveridge (cyclisme sur piste)
Léandre Bouchard (vélo de montagne)
Laura Brown (cyclisme sur piste)
Karol-Ann Canuel (cyclisme sur route)
Antoine Duchesne (cyclisme sur route)
Raphaël Gagné (vélo de montagne)

Jasmin Glaesser (cyclisme sur piste)
Hugo Houle (cyclisme sur route)
Lea Kirchman (cyclisme sur route)
Kirsti Lay (cyclisme sur piste)
Tory Nyhaug (BMX)
Kate O’Brien (cyclisme sur piste)
Catharine Pendrel (vélo de montagne)
Georgia Simmerling (cyclisme sur piste)
Monique Sullivan (cyclisme sur piste)
Tara Whitten (cyclisme sur route)
Michael Woods (cyclisme sur route)

Cliquez ici pour consulter nos archives.