Serge Desrosiers à la tête de l'équipe de vélo de montagne

C'est à Serge Desrosiers que la Fédération québécoise des sports cyclistes a confié le rôle d'entraîneur de l'équipe du Québec en vélo de montagne à l'aube de la saison 2014.

Très heureux de sa nomination, l'entraîneur comptant plus de 13 ans d'expérience, dont dix à temps plein, s'est dit choyé. «C'est vraiment un honneur que d'avoir été choisi et ainsi de poursuivre l'excellent travail effectué par mes prédécesseurs, dont entre autres mon mentor du temps Michel Le Blanc!» a-t-il évoqué.

Il désire d'ailleurs poursuivre la lancée des entraîneurs l'ayant précédé afin de maintenir l'excellence du programme provincial. Serge Desrosiers, entraîneur certifié niveau 4 du Programme national de certification des entraîneurs, a déjà un lien étroit avec les athlètes québécois. «Je les côtoie depuis plusieurs années et même, pour plusieurs, depuis leurs  débuts en vélo de montagne», a-t-il noté. Nombreux cyclistes sous son aile ont d'ailleurs déjà figuré sur la liste d’athlètes identifiés en vélo de montagne.

La fédération a opté pour l'expérience dans son choix. «Nous sommes heureux de pouvoir compter sur un entraîneur aussi expérimenté pour prendre la relève de l’équipe du Québec. Son vécu sera surement bénéfique pour la poursuite de notre programme», a expliqué Bruno Vachon, directeur technique hors route.

Serge Desrosiers a déjà une vision pour la prochaine saison. «J'entends travailler étroitement avec les entraîneurs personnels des athlètes et favoriser une saine communication avec tous les acteurs impliqués», a-t-il décrit. « Je veux aussi être disponible et à l'écoute des besoins des athlètes ainsi que favoriser un sain esprit d'équipe», a précisé le nouvel entraîneur provincial.

En plaçant l'être humain au coeur de ses interventions, M. Desrosiers a affirmé toujours vouloir faire passer la personne avant l'athlète tout en instaurant une éthique de travail rigoureuse. «La préparation mentale et faire sortir le meilleur des athlètes sont des forces que j'aime bien mettre à profit», a-t-il conclu.

Cliquez ici pour consulter nos archives.