Winnipeg, on se revoit l’an prochain pour les Jeux du Canada!

« Superbe projet pour les six athlètes présents à l’événement test des Jeux du Canada 2017 qui se dérouleront à Winnipeg, l’été prochain », a laissé savoir Serge Desrosiers, l’entraîneur de l’équipe du Québec.

Et qu’a-t-il pensé du parcours proposé en vue du plus important événement multisport au pays? « Comme le vélo de montagne n’est pas très développé dans le centre du Canada, je m’attendais à un parcours très roulant et peu technique, sans grande difficulté ou gros dénivelé. Mais j’ai été agréablement surpris. Oui, le parcours est roulant et rapide, mais il offre un bel équilibre entre vitesse, montées en lacets, montées de roches et descentes techniques en roches avec un choix de lignes A, B et C », a-t-il indiqué.

Il a même fait une énumération des spécificités qui feront de ce parcours un tracé plus complexe qu’il n’y paraît au premier abord. « Une section pour les spectateurs avec passage technique et drop, une vue en hauteur sur une portion de style BMX, un retour vers le départ avec plusieurs sections de sauts où la maîtrise du vélo en vitesse et en état de fatigue est de mise, … Les sections boisées aussi offraient un degré de difficulté qui demandait aux coureurs de rester concentrés et en état d’alerte, tout en contrôlant bien leur coup de pédale. Bref, de bien beaux petits pièges dans un parcours qui, à première vue, semble plutôt facile. »

Comment s’en sont tirés les Québécois lors de cet événement test? « Avec aucun athlète U23, notre délégation s’est très bien débrouillée en emportant quatre des six médailles disponibles », a-t-il fièrement indiqué.

Victor Verreault, qui en est à sa première année chez les juniors, a clamé la victoire dans la catégorie mixte élite/U23/junior, devançant donc des coureurs beaucoup plus expérimentés que lui. Son compatriote Antoine St-Onge, qui lui est d’âge cadet, est allé le rejoindre sur le podium, où il est monté sur la troisième marche. Appartenant également à la catégorie cadet, William Côté s’est tout de même imposé parmi les plus vieux en s’inscrivant au sixième échelon.

Tout comme du côté masculin, deux représentantes du fleurdelisé se sont hissées sur le podium. La junior Juliette Tétreault a décroché les grands honneurs, toutes catégories confondues. Roxanne Vermettre, qui évolue habituellement dans les rangs cadets, a quant à elle été décorée d’argent.

Ça promet pour le vrai rendez-vous, l’an prochain!

Cliquez ici pour consulter nos archives.