Chalifour et Cloutier ont leur revanche

Leur deuxième place à la course en ligne derrière les Colombiens Nelson Serna et Sebastian Durango leur avait laissé un goût amer. Daniel Chalifour et Alexandre Cloutier ont pris leur revanche sur la piste du vélodrome de Milton en ne faisant qu’une bouchée de leurs rivaux en finale de la poursuite individuelle et ainsi mettre la main sur une première médaille d’or aux Jeux parapanaméricains.

« Nous avions notre deuxième place un peu dans le cœur, a admis Chalifour. Aujourd’hui (lundi), ç’a été une vraie bataille un contre un et nous en sommes sortis gagnants! C’est une journée parfaite sur toute la ligne. »

En avance de deux secondes sur leurs poursuivants après 1000 mètres, l’écart n’a fait que se creuser par la suite. La paire québécoise n’a pas eu besoin de conclure les 4000 mètres avant d’être déclarée victorieuse, rattrapant la Colombie avec un tour à faire.

« Nous sommes partis un peu plus vite que nous devions, mais nous avions beaucoup d’énergie, a expliqué le pilote du tandem, Alexandre Cloutier. « Les battre était une chose, mais les rattraper en est une autre. Quand j’ai vu que nous n'étions pas loin de les rattraper à la mi-course, j’ai donné un bon coup. »

Les deux Québécois s’attendaient à un peu plus de résistance de leurs adversaires après le départ. « Nous pensions qu’ils partiraient très forts au premier kilomètre et qu’ils faibliraient à la fin », a mentionné Chalifour.

Très rapides dès les premiers tours, Chalifour, de Lac-aux-Écorces, et Cloutier, de Saint-Antoine-de-Tilly, ont conservé la cadence. « Nous sommes quand même surpris par le rythme que nous avons tenu tour après tour, a analysé le pilote du tandem. Ça démontre que nous sommes en forme. »

La paire ne s’était pas vraiment entraînée sur la piste depuis les Jeux paralympiques de Londres, il y a trois ans. « C’est comme si nous n’avions jamais arrêté! » s’est réjoui Chalifour qui dédie sa victoire à son père atteint d’un cancer et qui entrera en salle d’opération mardi.

En qualifications, la paire québécoise avait fini deuxième en parcourant la distance en 4 min 34,763 s, soit 1,713 seconde de plus que les Colombiens.

Dernier duo à se lancer en piste, les deux paracyclistes avaient une idée du chrono qu’ils devaient enregistrer afin d’obtenir leur place en finale. « Nous n’avons pas tout donné pour garder le plus d’énergie possible pour la finale et ç’a bien fonctionné », a conclu Cloutier.

Les Argentins ont remporté la petite finale sur les Brésiliens pour décrocher la médaille de bronze.

Robbi Weldon et sa pilote Audrey Lemieux ont quant à elles terminé au sixième rang de l’épreuve mixte, mais premier tandem féminin. Shawna Ryan et Joanie Caron ont suivi au septième échelon.

En classe C, Marie-Claude Molnar a établi une nouvelle marque personnelle au contre-la-montre en stoppant le chrono à 43,335 s sur 500 mètres.

Ajusté à 42,104 s afin de mettre sur le même pied d’égalité toutes les paracyclistes des classes C1 à C5 qui se disputaient le même podium, Molnar s’est classée septième.

À sa première expérience sur la piste, Nicole Clermont a pour sa part fini neuvième.  L’athlète de classe C5 a réalisé un temps de 44,964 s.

C’est l’Argentine Mariela Delgado qui a été couronnée devant les Américaines Jennifer Schuble et Allison Jones.

Rédaction : Sportcom

Cliquez ici pour consulter nos archives.