Charles Moreau commence ses Jeux en bronze

En remportant la médaille d’or au contre-la-montre de la Coupe du monde d’Ostende (Belgique), Charles Moreau savait que tout serait possible à Rio. À sa première course de ses premiers Jeux paralympiques, le paracycliste victoriavillois a prouvé ce dont il était capable en raflant la médaille de bronze dans la catégorie H3.

Trois médailles canadiennes ont été remportées sur le circuit de Pontal mercredi matin.  En plus de Moreau, le Britanno-Colombien Tristen Chernove a remporté l’or chez les C2 tandis que l’Albertain Ross Wilson a décroché l’argent chez les C3.

Spécialiste de vélo à main, Charles Moreau a bouclé les 20 kilomètres en 29 min 26,91 s, n’étant devancé que par l’Italien Vittorio Podesta, champion paralympique en 28 min 19,45 s, et l’Autrichien Walter Ablinger, médaillé d’argent en 29 min 26,01 s.

« Première expérience paralympique et une médaille de bronze, c’est bon. J’étais au rendez-vous », s’est réjoui le Québécois qui aurait tout de même préféré une autre couleur. « Les gens diront que je suis exigeant, mais avec ma victoire en Belgique et ce que je fais normalement, je suis capable de battre Podesta. Mais c’est ça une course, tout peut arriver », a-t-il expliqué.

L’athlète de 34 ans n’était pas à son meilleur physiquement. « Pour une raison que j’ignore, mes bras semblaient plus lourds que d’habitude ces derniers jours. »

Le Québécois reprendra des forces maintenant puisqu’il sera de retour à l’action dès jeudi pour la course en ligne. «  J’ai aussi des espoirs pour une médaille à cette épreuve. Je vais tout donner ! »

Molnar cinquième

Également en action mercredi matin, Marie-Claude Molnar (C4) et Nicole Clermont (C5) ont fini cinquième et huitième de leur catégorie respective.

Molnar a raté le podium de peu, l’Australienne Susan Powell, troisième en 30 min 19,29 s, n’ayant été plus rapide que de 35,46 secondes. Les Américaines ont réussi le doublé grâce à Shawn Morelli (29 min 45,40 s) et Megan Fisher (30 min 15,72 s).

« Nous n’avons pas le contrôle sur le résultat, mais sur le processus. J’ai fait toutes les étapes que j’avais à faire pour me rendre jusqu’ici. C’est sûr que j’aurai aimé avoir une médaille et que je suis déçue, mais j’ai tout donné. Ç’a été une course vraiment difficile », a mentionné l’athlète de Saint-Hubert, médaillée de bronze à cette épreuve aux Jeux paralympiques de Londres.

Nicole Clermont a quant à elle parcouru le 20 kilomètres en 30 min 32,52 s, bon pour la huitième place de sa catégorie qui a été remportée par la Britannique Sarah Storey en 27 min 22,42 s.

« Je suis extrêmement déçue. En regardant mes données, je remarque que j’ai roulé en-dessous de ce que je fais normalement. J’étais prête, mais ça n’a malheureusement pas été la course de ma vie. »

Les épreuves de contre-la-montre se poursuivent mercredi après-midi à Rio. Les Québécois Marie-Ève Croteau (T2), Daniel Chalifour et son pilote Jean-Michel Lachance, Audrey Lemieux et Joanie Caron, pilotes respectives de Robbi Weldon et Shawna Ryan seront sur la ligne de départ.

Rédaction : Sportcom



Charles Moreau en action durant le contre-la-montre.
(Crédit photo: Frédéric Barbeau)

Cliquez ici pour consulter nos archives.