Clermont médaillée de bronze

Nicole Clermont a récolté une deuxième médaille de bronze, dimanche, lors de sa course sur route de 58,45 kilomètres en classe C5 à la dernière journée de la Coupe du monde de paracyclisme présentée à Ostende, en Belgique.

L’athlète de Saint-Denis-de-Brompton a conclu à 13 secondes de la gagnante Anna Harkowska. La Polonaise a fini la course an sprint en devançant l’Allemande Kerstin Brachtendorf.

« Je suis très satisfaite de mes performances », a affirmé Clermont, aussi troisième au contre-la-montre vendredi. « L'entraînement de l'hiver a porté fruit. Je pense être sur la bonne voie pour ma sélection pour les Jeux paralympiques. »

Chez les hommes, le Canadien Tristen Chernove a remporté l’or en C2.

La Longueuilloise Marie-Claude Molnar a pris le septième rang en C4 à 8 minutes 16 secondes de l’Américaine Shawn Morelli. La médaille d’argent est revenue à l’Italienne Jenny Narcisi (+5 minutes et 17 secondes) et le bronze à l’Allemande Raphaela Eggert (+5 minutes et 17 secondes).

Des tandems au pied du podium

Chez les hommes, le tandem formé de Daniel Chalifour (Mont-Laurier) et du pilote Jean-Michel Lachance (Québec) a passé bien près de mettre la main sur la médaille de bronze à la course de 91,85 kilomètres. Le duo canadien a perdu le sprint à la fin de l’épreuve contre les Italiens Ivano Pizzi et Alessandro Fantini, médaillés de bronze. Tous deux ont terminé à 2 minutes et 39 secondes des vainqueurs, les Néerlandais Vincent Ter-Schure et Timo Fransen.

C’est derniers ont aussi conclu la course en sprint pour devancer les Polonais Marcin Polak et Michal Ladosz, médaillés d’argent.

« Ç’a bien été. Nous étions peut-être mal placés au départ. Le parcours était vraiment technique dans les deux premiers kilomètres et c’était important d’être dans les premiers. Les deux meilleurs tandems sont partis au départ en échappée, mais nous n’avons pu suivre. À partir de ce moment, c’était difficile de dire que nous nous battions pour la première place », a fait savoir Lachance.

Avec deux tours à faire, la paire s’est essayée pour le sprint de la troisième place. Malheureusement pour les Canadiens, Chalifour a éprouvé des problèmes techniques avec sa selle.

« Ma selle a basculé à l’arrière avec 100 mètres à faire. J’ai failli tomber sur ma roue arrière. J’ai tout fait pour rester sur la selle et pousser comme je pouvais. C’est vraiment décevant parce que Jean-Michel m’a dit que ça s’est terminé par une demi-roue. Alors je suis convaincu que si j’avais bien été assis, nous aurions eu d’excellentes chances que ce soit nous avec la demi-roue d’avance sur l’autre équipe. »

Malgré tout, Chalifour a pu tirer du positif de cette course. La paire améliore constamment son sprint sur route en plus d’avoir une belle pointe de vitesse. « Ça fait deux courses que nous avons la pointe de vitesse pour gagner. C’est encourageant. Nous avons plusieurs possibilités. Nous sommes bons en contre-la-montre et nous avons de la vitesse quand c’est le temps de sprinter », a-t-il ajouté.

Alexandre Carrier (Bromont) et le pilote Aroussen Laflamme (Saint-Augustin-de-Desmaures) étaient aussi sur la ligne de départ. Ils ont fini 10es à 2 minutes et 42 secondes des Néerlandais.

Chez les femmes, la pilote Audrey Lemieux (Montréal) et sa partenaire Robbi Weldon (originaire de Thunder Bay) ont conclu en cinquième place en sprint dans un peloton de huit duos.

« C’était une belle course. Nous avons bien géré, car il y avait une échappée de deux équipes (Grèce et Espagne). Elles sont parties dès le premier tour après la section technique qui comportait beaucoup de virages. Nous sommes revenues sur ces deux équipes et ç’a attaqué un peu. Nous sommes restés à l’abri. À deux tours de la fin, j'ai commencé à penser à notre sprint. Je suis restée dans les bonnes roues », a expliqué Lemieux.

L’épreuve de 66,80 kilomètres a été remportée par les Irlandaises Katie-George Dunlevy et Eve Mccrystal. Les représentantes de la Grande-Bretagne, Lora Turnham et Corrine Hall, ont fini deuxièmes et les Grecques, Adamantia Chalkiadaki et Argyro Milaki, troisièmes.

« Nous aurions aimé toucher le podium, mais nous sommes contentes de notre effort et nous avons bien travaillé ensemble. C’est de très bon augure pour le reste de la saison, nous savons exactement sur quoi travailler », a conclu Audrey Lemieux.

Également en action dans cette catégorie, la pilote Joanie Caron (Rimouski) et Shawna Ryan (Saskatoon) ont quant à elles pris le dixième rang, à trois secondes de la paire gagnante.

Rédaction : Sportcom

Cliquez ici pour consulter nos archives.