Clermont, Molnar et Lemieux sur le podium

Les paracyclistes canadiens ont mis la main sur pas moins de quatre médailles aux courses de contre-la-montre, vendredi, premier jour de la Coupe du monde de Pietermaritzburg, en Afrique du Sud. Alors que l’Ontarienne Shelley Gautier a mis la main sur l’or en classe T1, la Québécoise Nicole Clermont s’est taillé une place sur la deuxième marche du podium chez les C5. Marie-Claude Molnar (C4) et Audrey Lemieux, pilote de Robbi Weldon en tandem, ont quant à elles décroché des médailles de bronze.

« Ça conclut bien ma saison au contre-la-montre », a affirmé Clermont.

L’athlète de Saint-Denis-de-Brompton a parcouru les 16 kilomètres en 25 min 46,86 s pour accuser un retard de 28,08 secondes sur la médaillée d’or, la Polonaise Anna Harkowska, auteure d’un chrono de 25 min 18,78 s. L’Allemande Kerstin Brachtendorf (+33,86 secondes) a complété le podium.

« Je suis très fière de ma performance et d’avoir terminé devant l’Allemande. Je me rapproche de plus en plus de la Polonaise qui est deuxième au classement mondial », s’est réjouie la Québécoise.

Du côté des C4, Marie-Claude Molnar (27 min 19,75 s) a obtenu le troisième meilleur temps, n’étant devancée que par l’Américaine Shawn Morelli (25 min 44,44 s) et l’Australienne Susan Powell (26 min 43,08 s), respectivement médaillées d’or et d’argent.

« La tête a pensé comme elle devait et les jambes ont fait ce qu’elles avaient à faire », a mentionné Molnar.

À un an presque jour pour jour des Jeux paralympiques, la paracycliste de Longueuil voit d’un bon œil sa place sur le podium. « Une performance comme celle-ci vient démontrer où j’en suis dans mon développement et le travail qu’il reste à faire en prévision des sélections pour Rio », a-t-elle expliqué.

L’autre médaillée québécoise du jour, Audrey Lemieux, a conduit l’Ontarienne Robbi Weldon sur la troisième marche du podium en prenant 36 min 9,86 s pour franchir les 24 kilomètres de l’épreuve. Les Britanniques Lora Turnham et Corrine Hall ont mis la main sur la médaille d’or, devançant par seulement neuf centièmes de seconde les Néerlandaises Odette Van Deudekom et Kim Van.

Marie-Ève Croteau est passée bien près d’ajouter une cinquième médaille à la récolte du pays, mais l’athlète de Québec a finalement terminé quatrième chez les T2, à 28,93 secondes de la troisième, l’Allemande Jana Majunke. La victoire est allée à l’Australienne Carol Cooke, qui a été suivie par l’Américaine Jill Walsh.

« Je suis heureuse de ma course dans un parcours très difficile. J’ai appliqué le plan de match en gérant mes efforts. Ma mission était d’amasser le plus de points possible pour le Canada en prévision des Jeux de Rio et l’objectif a été atteint. »

Chez les hommes, Charles Moreau a signé la meilleure performance canadienne en prenant le cinquième rang chez les H3. En tandem, Alexandre Carrier et son pilote Aroussen Laflamme ont pour leur part fini septièmes.

Moreau, de Victoriaville a encore connu des ennuis mécaniques dans le parcours. « J’ai eu des problèmes avec mon dérailleur et ma chaîne s’est emmêlée. C’est fâchant! »

« Jusqu’à un tour et demi de la fin, j’étais premier dans les temps de passage, mais j’ai dû m’arrêter une bonne minute au pied de la deuxième montée pour régler le problème», a-t-il poursuivi.

Le Québécois tentera de se reprendre à la course sur route samedi.

« Ça va être un bon parcours. Il va y avoir de bons passages techniques avec des montées propices à des attaques », a affirmé celui qui a pour objectif de monter sur le podium.

Rédaction : Sportcom

Cliquez ici pour consulter nos archives.