La première médaille des Jeux à Louis-Albert Corriveau-Jolin

Les quelques gouttes de pluie qui tombaient sur Toronto n’ont pas empêché les paracyclistes de faire le plein de médailles à la course en ligne, samedi, premier jour de compétitions des Jeux parapanaméricains. En action dans la catégorie mixte réunissant les athlètes en tricycles T1 et T2, Louis-Albert Corriveau-Jolin a décroché la médaille de bronze, mettant la main sur la première médaille du pays aux Jeux!

Le tandem formé de Daniel Chalifour et de son pilote Alexandre Cloutier est monté sur la deuxième marche du podium, tandis que les athlètes de vélo à mains Robert Labbé et Charles Moreau, de même que Nicole Clermont, en classe C, ont aussi ravi la médaille de bronze.

Non seulement Corriveau-Jolin a obtenu la première médaille canadienne des Jeux parapanaméricains, mais il s’agit de son premier podium au niveau international. « Je suis vraiment très fier et très heureux d’avoir gagné cette médaille. Je ne m’attendais pas à être le premier! » a mentionné l’athlète de Sainte-Claire, dans la région Chaudière-Appalaches.

L’Américain Nestor Ayala a été le premier à rallier la ligne d’arrivée, détenant une avance considérable de 1 minute 21 secondes sur l’Américain Ryan Boyle. Corriveau-Jolin a suivi au troisième rang, 3 minutes 58 secondes plus tard.

 « L’objectif était de ne pas perdre trop de temps sur le Colombien et l’Américain, a-t-il poursuivi. J’espérais monter sur le podium, mais je savais que ça ne serait pas facile. »

Celui qui avait raté la saison dernière en raison d’une embolie pulmonaire, qui n’est toutefois pas reliée à son traumatisme crânien subi en 2006, est heureux d’être de retour en force et en forme cette année. « Ce sont des points accumulés pour le Canada qui comptent dans le processus de qualifications des Jeux paralympiques! » s’est-il réjoui.

La paracycliste de Québec Marie-Ève Croteau, qui faisait également partie de l’épreuve, a quant à elle fini cinquième, mais deuxième athlète féminine.

Compétition déloyale?

Chalifour et Cloutier espéraient donner au Canada une médaille d’or, mais ont dû se contenter de l’argent après avoir vu les Colombiens leur mettre des bâtons dans les roues.

Après 80 kilomètres de course, Nelson Serna et Sebastian Durango ont devancé les Québécois au sprint. Les Argentins Raul Villalba et Ezequiel Romero ont conclu au troisième échelon, à 1 minute 58 secondes des deux premiers tandems.

« Les Colombiens n’ont pas du tout tiré dans le dernier tour et freinaient même dans notre roue. C’était presque antisportif », a avoué Alexandre Cloutier, de Saint-Antoine-de-Tilly.

« Ce n’est pas qu’ils n’étaient pas forts, car ils ont été très puissants dans leur accélération finale » a renchéri Chalifour, de Lac-aux-Écorces.

« La stratégie était de remporter l’or! Nous aurions préféré nous dégager plus rapidement des Colombiens. Nous avons essayé de nous débarrasser d’eux à quelques occasions sans y parvenir. Ils restaient dans notre roue », a poursuivi le paracycliste qui compte bien prendre sa revanche au contre-la-montre, jeudi prochain, mais aussi aux épreuves sur piste qui se tiendront au vélodrome de Milton, lundi et mardi.

Cinquièmes au classement final, Robbi Weldon et sa guide Audrey Lemieux ont été le premier tandem féminin à croiser la ligne d’arrivée. Shawna Ryan et Joanie Caron ont suivi tout juste derrière.

Labbé et Moreau décorés

La première médaille d’or canadienne des Jeux parapanaméricains a été reportée par un athlète torontois, samedi. Mark Ledo s’est emparé de la première place de la course où les athlètes de classe H3, H4 et H5 se faisaient compétition.

La deuxième place a été chaudement disputée entre l’Américain Wiliam Lachenauer et le Victoriavillois Charles Moreau qui ont tous deux terminé à 19 secondes de Ledo.

« Je me suis fait un peu avoir au sprint, a concédé Moreau, mais en général, ç’a été une bonne course. C’était un bon parcours avec de bonnes parties techniques. »

« J’ai essayé de construire diverses attaques, mais ça n’a pas fonctionné. Stratégiquement, j’aurais peut-être dû rester dans sa roue et garder mes énergies, mais ça rend la course un peu moins excitante », a-t-il expliqué.

Déçu de s’être absenté des médaillés aux Championnats du monde qui avaient lieu la semaine dernière en Suisse, Moreau était tout de même satisfait d’en faire partie à Toronto. « Ça rachète un peu mes mondiaux », a-t-il conclu.

Les Américains William Groulx et Brian Sheridan ont réussi le doublé dans l’épreuve où étaient regroupés les athlètes masculins de classe H1 et H2 et les paracyclistes féminines des catégories H1 à 5.

Labbé, qui évolue généralement en classe H2, a livré une chaude lutte à la Brésilienne Jady Malavazzy, de classe H3, donc qui a une limitation un peu plus légère que le Québécois.

À égalité au premier tour, Labbé s’est détaché au deuxième et dernier tour pour prendre la troisième place. « J’ai étudié la Brésilienne au premier tour. J’ai ensuite exécuté ma technique et appliqué ma stratégie au deuxième tour pour la battre. », a raconté l’athlète de Québec.

« Les débuts ont été assez difficiles, mais j’ai su me ressaisir. Je suis très satisfait. Ç’a bien été je suis très content. Je suis très fier. C’était ma course! »

« Un sentiment incroyable »

En classe C, Nicole Clermont, de Saint-Denis-de-Brompton, s’est taillé une place sur la troisième marche du podium, terminant seulement 3 secondes derrière l’Américaine Samantha Heinrich et l’Argentine Mariela Delgado, respectivement première et deuxième.

Quatrième, tout juste derrière l’Américaine Shawn Morelli après deux tours, Clermont a tout donné dans le troisième. « Un écart s’était creusé dans le deuxième tour avec les deux premières, mais j’ai réussi à revenir sur elles dans le dernier tour. Je suis super contente. D’être là pour le sprint final était un sentiment incroyable! » s’est-elle exclamée.

« J’ai tout donné ce que je pouvais pour m’accrocher. Je ne suis pas très habituée au sprint alors j’ai un peu été prise par surprise, mais je suis vraiment contente de monter sur le podium. Je peux vraiment dire mission accomplie! »

Marie-Claude Molnar, de Greenfield Park, a pour sa part pris le cinquième rang, mais a terminé deuxième parmi les athlètes de sa catégorie habituelle, les C4.

Deux journées de courses sur piste sont prévues au vélodrome de Milton, lundi et mardi. Les paracyclistes termineront leurs Jeux avec le contre-la-montre, jeudi.

Rédaction : Sportcom

Cliquez ici pour consulter nos archives.