Moreau, Molnar et Clermont médaillés

Charles Moreau a été le plus rapide au contre-la-montre en vélo à mains (catégorie H3) à la Coupe du monde de paracyclisme sur route d’Ostende, vendredi, en Belgique. Le Victoriavillois a parcouru les 16,7 kilomètres de l’épreuve à une vitesse moyenne de près de 37 kilomètres à l’heure pour devancer le Sud-Africain Stuart Mc Creadie (à 36,92 secondes) et le Néerlandais Misha Hielkema (à 57,35 secondes).

Les Québécoises Marie-Claude Molnar (C4), de Longueuil, et Nicole Clermont (C5), de St-Denis-de-Brompton, ont quant à elles terminé en troisième place de leur catégorie respective sur le même parcours.

Tristen Chernove (C2) et Shelly Gautier (T1) ont tous les deux ajouté des médailles d’or à la récolte canadienne. Michael Sametz a pour sa part obtenu le bronze chez les C3.

Il s’agissait de la deuxième étape de la saison de la Coupe du monde de paracyclisme sur route, mais de la première où l’équipe canadienne était présente, elle qui avait fait l’impasse sur le premier arrêt qui avait eu lieu à Pietermaritzburg, en Afrique du Sud, il y a quelques semaines.

« C’est une belle victoire! C’est le fun d’avoir un tel résultat en début de saison, car l’an dernier, j’ai connu plusieurs pépins », a déclaré Moreau qui remporte la première Coupe du monde de sa carrière.

« On savait que les performances étaient bonnes, sauf que j’avais eu des ennuis à presque chaque Coupe du monde l’an dernier. Là, ça confirme que je suis dans la game et que j’ai continué à progresser. Le champion du monde en titre, l’Italien Podesta, n’était pas là, mais les gars qui seront aux Jeux paralympiques étaient présents. »

Toujours à propos de Rio, l’athlète entraîné par Sébastien Travers n’a pas officiellement assuré sa place dans l’équipe canadienne, sauf que le résultat de vendredi fait en sorte que c’est pratiquement réglé selon lui. « Ça augure très bien! Selon le feedback que j’ai, on peut dire officieusement que c’est fait », a analysé celui qui est passé du paratriathlon au paracyclisme en 2013.

Également présent en H3, le Québécois Rico Morneau (à 2 minutes 33,70 secondes) termine 11e, tout juste devant l’Albertain Alex Hyndman (à 2 min 58,52 secondes).

Dans la catégorie féminine C4, Molnar a terminé à 25,43 secondes du premier rang détenu par l’Américaine Meagan Fisher. Molnar s’est montrée satisfaite en entrevue d’après course, notamment parce que l’écart qui la sépare des meilleures s’est rapetissé.

« Ça démontre la préparation que j’ai faite pendant la saison morte. Au premier tour, j’étais 1 seconde devant Fisher. L’écart a changé, sauf que je suis satisfaite de savoir que je suis à moins de 30 secondes de devancer les Américaines. J’avais la chance d’avoir les commentaires de mon entraîneur dans l’oreillette pendant la course et il a pu me guider dans mes temps intermédiaires. C’était une motivation supplémentaire! »

Pour sa part, Clermont a accusé un retard de 1 minute 22,52 secondes sur la gagnante des C5, la Polonaise Anna Harkowska. Elle a raté de peu la médaille d’argent, finissant à seulement 1,93 seconde de l’Allemande Kerstin Brachtendorf.

Daniel Chalifour et son pilote Jean-Michel Lachance ont conclu au sixième rang au tandem masculin, à 1 minute 29,08 secondes des gagnants, les Néerlandais Vincent Ter Schure et Timo Fransen.

Robbi Weldon et sa pilote québécoise Audrey Lemieux ont été les cinquièmes plus rapides au contre-la-montre du tandem féminin etJoanie Caron a guidé Shawna Ryan vers une neuvième place. Marie-Ève Croteau (T2) a fini cinquième et Louis-Albert Corriveau-Jolin (T2) sixième.

La compétition se poursuit samedi avec la présentation des premières épreuves de course en ligne.

Rédaction : Sportcom
Cliquez ici pour consulter nos archives.