Nicole Clermont sur la troisième marche

Après avoir ravi la médaille d’argent au contre-la-montre, la paracycliste québécoise Nicole Clermont a ajouté une deuxième médaille à sa récolte à la course en ligne mardi, dernière journée de la Coupe du monde d’Yverdon-les-Bains, en Suisse.

Évoluant en classe C5, l’athlète de Saint-Denis-de-Brompton a terminé à 5 minutes et 4 secondes de la gagnante, la Polonaise Anna Harkowska. L’Allemande Kerstin Brachtendorf (+ 9 secondes) est arrivée deuxième.

Après avoir parcouru les 43,59 kilomètres de la course, Clermont avait des sentiments partagés. « Je suis contente parce qu’il y avait de bonnes descentes et je les ais bien négociées, mais je suis déçue, car je voulais rester dans les roues de l’Allemande et la Polonaise. Elles ont attaqué dans la deuxième montée et je n’ai pas réussi à m’accrocher », a-t-elle expliqué sur sa page Facebook.

Également en action, Marie-Claude Molnar a été la quatrième à rallier la ligne d’arrivée chez les C4. L’Américaine Shawn Morelli, toujours invaincue cette saison, a remporté l’épreuve, parcourant les 43,59 kilomètres en 1 h 25 min 7 s. Elle a été accompagnée sur le podium par sa compatriote Megan Fisher (+6 minutes) et l’Australienne Hannah MacDougall (+6 minutes 20 secondes).

Molnar, de Longueuil, a pour sa part accusé un retard de 11 minutes et 6 secondes sur Morelli.

En tandem, le duo formé d’Alexandre Carrier et de son pilote Aroussen Laflamme s’est classé cinquième de l’épreuve masculine, longue de 87,18 kilomètres. Les deux Québécois ont terminé à 3 minutes 9 secondes des gagnants, les Néerlandais Vincent Ter Schure et Timo Fransen. Daniel Chalifour et Alexandre Cloutier ont quant à eux fini 13es à 8 minutes 17 secondes alors que Matthieu Croteau-Daigle et Pierre-Olivier Boily n’ont pas rallié la ligne d’arrivée.

Chez les femmes, Shawna Ryan et sa pilote Audrey Lemieux ont signé la meilleure performance canadienne de l’épreuve de 72,65 kilomètres en prenant le sixième rang. Robbi Weldon et Joanie Caron ont pour leur part conclu au huitième échelon.

Rédaction : Sportcom

Cliquez ici pour consulter nos archives.