Une autre belle performance signée Charles Moreau

Le paracycliste québécois Charles Moreau est passé bien près de remporter une deuxième médaille en deux jours à la Coupe du monde de paracyclisme d’Ostende, en Belgique. Après avoir remporté l’or au contre-la-montre vendredi, l’athlète qui évolue dans la classe H3 a pris le quatrième rang de la course sur route, samedi.

Après 58,45 kilomètres, Moreau, de Victoriaville, a franchi la ligne d’arrivée dans le même temps que le médaillé de bronze, le Sud-Africain Stuart Mc Creadie. Les deux paracyclistes ont accusé trois secondes de retard sur le vainqueur, le Néerlandais Mischa Hielkema, qui a devancé au sprint l’Italien Paolo Cecchetto.

Également sur la ligne de départ, Rico Morneau, de Saint-Liguori, dans Lanaudière, a pour sa part fini 15e, à 4 minutes 54 secondes.

La course ne s’est pas déroulée sans anicroche pour Moreau dont la chaîne a déraillé peu avant la mi-parcours. « Ma chaîne est sortie du gros plateau et s’est emmêlée. J’ai essayé de la remettre moi-même manuellement, mais elle était enroulée dans le dérailleur avant. J’ai donc été obligé de m’arrêter et un membre du staff est venu m’aider », a expliqué Moreau qui avait alors perdu plus d’une minute sur le peloton.  

L’athlète de 34 ans est parvenu à rattraper son retard, non sans de coûteux efforts. « Ça m’a pris un tour et demi pour revenir et ça m’a brûlé beaucoup de gaz, mais j’ai quand même réussi à rattraper les gars alors je suis bien content », a-t-il raconté.

Charles Moreau n’était pas au bout de ses peines. Alors qu’il ne restait que deux tours à faire sur les sept au programme de la course, le Québécois et le Sud-Africain Mc Creadie se sont accrochés. « Je me suis fait déporter dans un virage par Stuard Mc Creadie. Il m’a rentré dedans parce qu’il n’avait pas pris la bonne ligne, ce qui m’a fait percuter une clôture de bois. Encore une fois, j’ai dû puiser dans mes réserves pour revenir sur le peloton. »

Sans toutes ces malchances, le Québécois est convaincu qu’il serait à nouveau monté sur le podium. « Il y a plusieurs qui ne pensaient pas que j’aurais été capable de finir au sprint. »

Si la Coupe du monde d’Ostende est la dernière occasion pour les paracyclistes canadiens pour obtenir leur sélection aux Jeux paralympiques, Charles Moreau croit avoir fait ses preuves cette fin de semaine. « Ça augure bien pour Rio et c’est ça qui ressort de la fin de semaine », a admis celui qui a condensé son séjour belge, sa conjointe étant sur le point d’accoucher. « Ça va être une grosse année ! » a conclu celui qui sera de retour au pays dimanche.

Autres résultats

Toujours à la course sur route, mais en classe T2, Louis-Albert Corriveau Jolin a terminé huitième en parcourant les 25,05 kilomètres en 49 min 09 s. Il a fini à 3 minutes 36 secondes du gagnant, l’Allemand Hans-Peter Durst (45 min 28 s). L’argent est revenu à David Stone (+2 secondes) de la Grande-Bretagne et le bronze à Giorgio Farroni (+1 minute 53 secondes) de l’Italie.

La seule médaille canadienne de la journée a été remportée par l’Ontarienne Shelley Gautier, qui a terminé première en classe T1 alors qu’elle était la seule participante.

En T2, la Québécoise Marie-Ève Croteau n’a pas pris le départ de sa course.

La Coupe du monde se conclura dimanche alors que Marie-Claude Molnar et Nicole Clermont seront en action respectivement en classe C4 et C5. En tandem, Audrey Lemieux sera la pilote de Robbi Weldon alors que Joanie Caron jouera le même rôle auprès de Shawn Ryan. Chez les hommes Alexandre Carrier et Aroussen Laflamme (pilote) ainsi que Daniel Chalifour et Jean-Michel Lachance (pilote) seront aussi sur la ligne de départ.

Rédaction : Sportcom

Cliquez ici pour consulter nos archives.