« Je vais me servir de ça pour revenir plus fort que jamais! » - Hugo Barrette

Mercredi dernier, alors qu’il roulait à près de 80 km/h, Hugo Barrette a été éjecté de la piste du vélodrome de Cali pendant une séance d’entraînement de sprint lancé en prévision de la Coupe du monde. Dans sa spectaculaire sortie, il a sectionné la clôture de sécurité pour ensuite aller s’écraser les estrades.

Moins d’une semaine après l’incident, c’est sur un ton calme et avec bonne humeur que l’athlète a fait le bilan de ce qui l’attend pour les prochaines semaines. Si son corps est meurtri, son esprit est prêt à relancer la machine à la suite de cette mésaventure qui aurait pu lui être fatale.

« Je ne sais pas comment ça s’est passé. J’ai été extrêmement chanceux et ç’aurait bien pu être la fin. Je me souviens de quelques moments, mais après avoir été anesthésié pour une chirurgie, je ne me rappelle plus vraiment de rien, ce qui n’est peut-être pas une mauvaise chose », explique le Madelinot.

« Oui, ça m’affecte beaucoup dans le processus de qualification olympique, mais je suis en vie et je n’ai rien de cassé, ce qui est presque un miracle. Personne ne comprend comment c’est possible. Je vais me servir de ça pour revenir encore plus fort que jamais! »

Dans l’accident, Barrette a subi une commotion cérébrale. C’est ce qui le limitera à l’entraînement au cours des prochaines semaines.

« Je pourrais être de retour à pleins gaz dans une ou quatre semaines. À part des contusions et une petite lacération à la colonne vertébrale, je peux marcher. Reste à voir à quelle vitesse mon cerveau pourra récupérer. »

Une vague d’amour et de soutien

Afin de lui remonter le moral en ces temps difficiles, les membres de l’équipe nationale ont rapidement concocté une vidéo où pistards canadiens et internationaux, dont l’ancien vainqueur du Tour de France Bradley Wiggins, chantent la chanson Don’t Stop Believin’ du groupe Journey.

Lien de la vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=4we6kpQRgbA

« J’ai eu beaucoup de messages d’amour de gens qui proviennent de partout et ça m’a vraiment aidé! La connexion avec les gens, c’est quelque chose d’important pour moi. J’ai fait d’autres sports et le monde de la piste est différent. C’est une grosse famille et nous savons tous comment ça peut être dur. De sentir tout le monde qui te soutient dans l’adversité, c’est tout aussi beau (qu’une médaille). Les gens croient en moi! »

Visiblement, l’athlète a rapidement retourné cette situation malheureuse à son avantage, même si elle sera un obstacle supplémentaire à une éventuelle qualification olympique.

« Des moments comme ça me rappellent la bonté des gens et c’est ce que je retirerai le plus à la fin de ma carrière. Oui, c’est important de gagner, mais le plus important, c’est ce qu’il y a autour. J’apprécie le moment et j’en profite. »

Hugo Barrette sera de retour au pays jeudi. Il souhaite être au départ de la Coupe du monde de Cambridge, en Nouvelle-Zélande, du 4 au 6 décembre.

« Ce n’est pas un choix. Si je veux être aux Championnats du monde, il faut que je sois en Nouvelle-Zélande (pour amasser des points). Je vois ça d’un bon œil. Je sais que je suis capable de faire un podium aux mondiaux!  »

Rédaction : Sportcom

Cliquez ici pour consulter nos archives.