Des top-10 sur piste pour Joakim Albert et Joël Archambault au Grand Prix de Colorado Springs

Montréal, 14 juillet 2014 – Joakim Albert et Joël Archambault ont participé, les 11 et 13 juillet derniers, au Grand Prix de Colorado Springs en cyclisme sur piste, une compétition internationale de l’UCI. Le premier a dû composer avec la fatigue, le second est satisfait de son expérience!

«Avant que les courses commencent, j'ai reçu un message de mon médecin me disant qu'il me manquait de fer. J'étais fatigué depuis quelques semaines,  j'ai fait des tests sanguins et j'ai reçu les résultats alors que j'étais au Colorado. J'ai quand même tout fait pour être prêt», a expliqué Joakim Albert.

Étant donné cette situation et des conditions météorologiques non favorables, le cycliste de Sainte-Foy a terminé en dixième position au sprint avec un temps de 10,80 secondes, une performance lente par rapport à ses résultats des deux dernières années sur cette même piste. Par la suite, il a perdu sa première ronde et s’est retrouvé au repêchage.

«J'aurais dû remporter ma vague de repêchage, mais j'ai trop attendu pour faire ma manœuvre de dépassement. Nous étions trois et quand j'ai commencé à dépasser l'Américain, le Mexicain était à côté de moi et nous nous sommes accrochés. On a été chanceux de ne pas tomber», a-t-il décrit.

L’épreuve a été remportée par Kwesi Browne, de Trinité-et-Tobago, suivi du Sud-Africain Bernard Esterhuizen et Danny Robertson, des États-Unis.

La course de keirin, initialement prévue samedi, a été reportée à dimanche par la mauvaise météo.  Après avoir dû faire changer ses billets d’avion, Joakim Albert a pris le cinquième rang de cette épreuve. C’est l’Américain Matthew Baranoski qui s'est emparé des grands honneurs. Le vainqueur de la course de vitesse individuelle, Kwesi Browne, a pris le deuxième rang et la médaille de bronze a été gagnée par Edgar Ismael Verdugo Osuna, du Mexique.

«Dans la première ronde de keirin, j'ai essayé une stratégie qui n'a pas fonctionné. J'ai donc été envoyé dans les vagues de repêchage, où j'ai réussi à revenir dans l'action. Dimanche matin, je me sentais assez fatigué avant ma vague de demi-finales, mais j'ai tout fait pour ignorer cette fatigue. Je me suis bien échauffé et ça a payé!  J'ai terminé deuxième et les trois premiers passaient à la grande finale», a détaillé Joakim Albert, notant le calibre très élevé dans de la finale où il a terminé cinquième sur six coureurs.

Joël Archambault heureux de sa progression

Joël Archambault, d’Acton Vale, a connu une bonne compétition terminant huitième à l’épreuve de vitesse individuelle et neuvième au keirin.

« Je suis très content de la progression de mes performances depuis le début de la saison, mais particulièrement de la façon dont j'ai coursé lors de la vitesse individuelle. Pour moi, c'était une première participation dans les quarts de finale d'un événement UCI classe 2 ce qui était au-delà de mes espérances», a exprimé l’orthothérapeute de profession.

« À chaque course je m'impose de plus en plus et je continue à améliorer mes temps de qualification!» a conclu Joël Archambault, ravi.

-30-

Source:

Annie Dubé, coordonnatrice aux communications par intérim
Fédération québécoise des sports cyclistes
514-252-3071 # 3739

 

Cliquez ici pour consulter nos archives.