Hugo Barrette a manqué de sommeil

Hugo Barrette a raté les rondes éliminatoires de très peu à l’épreuve du sprint individuel de la Coupe du monde de cyclisme sur piste de Guadalajara, au Mexique, quand il s’est classé 25e des qualifications alors que 24 coureurs poursuivaient leur route dimanche.

L’athlète originaire des Îles-de-la-Madeleine a obtenu un temps de 10,010 s sur 200 mètres. Le Japonais Kazunari Watanabe, 24e et dernier qualifié, a quant à lui roulé la distance en 9,999 s.

L’Ontarien Joseph Veloce a également participé aux qualifications et a terminé au 27e échelon (10,049 s).

« Je suis un peu déçu, mais il y a un nouveau programme en Coupe du monde, qui est un peu à l’essai », a précisé Barrette, qui s’est classé huitième de l’épreuve du keirin tard samedi soir.

« Personnellement, ça ne m’a pas enchanté. Le keirin a fini à 10 heures et demie hier et je devais courir ce matin (dimanche matin) à 9 heures. Je me suis donc couché vers 3 heures du matin et à 5 heures je devais être debout. »

Rémi Pelletier-Roy était aussi de la partie à Guadalajara. Il a pris part à la poursuite par équipe avec le Britanno-Colombien Aidan Caves, l’Albertain Eric Johnstone et l’Ontarien Sean Mackinnon.

Le Longueuillois et ses coéquipiers ont amélioré le record canadien grâce à un chrono de 4 min 05,503 s et ont terminé en 16e place sur les 24 équipes présentes, vendredi.

La Coupe du monde de cyclisme sur piste se transportera maintenant dans le vélodrome olympique des Jeux de Londres, du 5 au 7 décembre.

« C’est excitant de retourner là-bas. C’est un super beau vélodrome. Ce qui est plaisant avec l’Angleterre, c’est qu’il y a beaucoup d’engouement. Les gens connaissent tout à propos de la piste », a conclu Barrette.

Rédaction : Sportcom
 

Cliquez ici pour consulter nos archives.