Kirsti Lay et ses coéquipières médaillées d’argent

Après avoir vu les pistards canadiens monter sur la deuxième marche du podium de la poursuite par équipe mercredi, la Québécoise d’adoption Kirsti Lay et ses coéquipières ont fait de même à l’épreuve féminine jeudi, aux Championnats panaméricains présentés à Santiago, au Chili.

Les Canadiennes ont pris le deuxième rang des qualifications, derrière les Américaines, contre qui elles se sont retrouvées en finale pour la médaille d’or. Leurs voisines du sud ont de nouveau été les plus rapides lors de la finale, l’emportant sur les représentantes de l’unifolié.

Plus tôt cet été, aux Jeux panaméricains de Toronto, le scénario était inversé. Les Canadiennes avaient eu le dessus sur les États-Unis en finale de l’épreuve.

Finale décevante pour Hugo Barrette

Pour Hugo Barrette, de Cap-aux-Meules, la journée avait bien commencé, mais le dénouement est plutôt décevant. « J’ai dominé en première ronde, puis j’ai gagné les demi-finales. Ensuite, en finale je me suis fait reléguer, donc j’ai automatiquement pris le sixième et dernier rang », a expliqué l’athlète qui visait la médaille d’or.

« J’ai été relégué parce que je suis sorti du corridor. Sinon, j’aurais fini au deuxième rang. Les règlements sont stricts et il faut rester dans le corridor. C’était seulement une petite erreur. C’est sûr que c’est décevant par contre », a-t-il expliqué.

Le médaillé d’argent au sprint par équipe compte bien se reprendre au sprint individuel ce week-end. « Je dois rester concentré. Je vais me battre pour la victoire au sprint. J’ai le titre aux Jeux panaméricains et je compte bien gagner ici aussi. Je suis très confiant. Même aujourd’hui, malgré le dénouement, j’ai montré que j’étais très dominant et très rapide. Je suis capable de gagner ce week-end! »

Vendredi, Rémi Pelletier-Roy sera à surveiller à la piste de Santiago. Le Longueuillois entamera son épreuve de prédilection, l’omnium, qui s’étalera sur deux jours. En 2014, il s’était classé troisième, il espère donc monter sur le podium à nouveau cette année.

 
Rédaction : Sportcom
Cliquez ici pour consulter nos archives.