Pelletier-Roy et Barrette déjà sur le podium

Les pistards québécois Hugo Barrette et Rémi Pelletier-Roy ont entamé les Championnats panaméricains de belle façon mercredi, montant tous deux sur la deuxième marche du podium de la compétition disputée à Santiago, au Chili.

Après avoir pris le deuxième rang des qualifications et obtenu leur place en finale pour l’or, Rémi Pelletier-Roy, de Longueuil, et ses coéquipiers de la poursuite ont livré toute une performance contre les Colombiens, favoris de l’épreuve. « C’était une très belle course. En qualification ce matin, nous avons fait un temps de 4 min 06,198 s et la Colombie avait fait 4 min 04,860 s, mais ils avaient presque la bouche fermée! Nous savions donc qu’ils étaient capables d’aller pas mal plus vite que ça en finale. Je pense que nous leur avons quand même donné du fil à retordre. Après 3 kilomètres sur 4, nous étions nez à nez », a indiqué le Québécois.

Pelletier-Roy, les Ontariens Ed Veal et Sean MacKinnon, ainsi que le Britanno-colombien Aidan Caves ont même profité de la ronde ultime pour inscrire un nouveau record à leur fiche personnelle.

« Ils ont été plus forts que nous dans le dernier kilomètre, mais c’était quand même notre meilleur temps à vie, que ce soit en altitude ou au niveau de la mer. Tout le monde était bien content! Notre temps final était de 4 min 03,770 s et notre meilleur temps avant ça était de 4 min 05,503 s. En plus, nous l’avions établi à Guadalajara, au Mexique, une ville qui est vraiment très haute en altitude. Les temps sont beaucoup plus rapides en hauteur. Ici, nous sommes presque au niveau de la mer! » a dit le cycliste de 25 ans.

« C’est sûr que d’être en finale contre la Colombie nous a donné une motivation supplémentaire à nous surpasser. Déjà, les qualifications c’était comme notre finale. Aujourd’hui (mercredi), en finissant deuxièmes des qualifications nous avons bien commencé notre journée. La Colombie, honnêtement, c’est un peu une classe à part. Mais l’Argentine, le Chili, le Venezuela et le Canada, nous sommes quatre équipes vraiment de la même force. De finir deuxièmes ce matin, c’était déjà une bonne nouvelle », a-t-il ajouté.

En finale pour la médaille de bronze, le Chili a eu le dessus sur l’Argentine, complétant ainsi le podium de la poursuite par équipe masculine.

Maintenant l’épreuve terminée, Rémi Pelletier-Roy profitera d’une journée de repos pour se concentrer sur sa discipline de prédilection, l’omnium, qui aura lieu vendredi et samedi. « C’est mon épreuve fétiche! Pour moi, c’est vraiment important parce que ce sont des points olympiques. Il y a de bons points à aller chercher. Une troisième place ici, ça vaut presque un top-5 en Coupe du monde au niveau des points. C’est aussi important parce que ça compte dans les qualifications pour la Coupe du monde. Nous devons maintenant nous qualifier pour y participer. C’est aussi un peu une question de voir ma forme par rapport aux autres. L’an dernier, j’ai terminé troisième à l’omnium, alors c’est sûr que j’aimerais un podium cette année. »

Au sprint, Hugo Barrette faisait équipe avec Evan Carey et Joseph Veloce. L’athlète de Cap-aux-Meules et ses partenaires ont terminé deuxièmes des qualifications, derrière les Vénézuéliens. En finale, le scénario s’est répété entre les deux équipes. Les Canadiens ont été vaincus par l’équipe sud-américaine et ont décroché la médaille d’argent.

Les représentants de Trinité-et-Tobago ont pris le troisième rang, devant les Brésiliens.

Au total, le Canada a amassé quatre médailles en cette première journée de compétition au Chili. Les courses reprendront jeudi, alors que la Québécoise d’adoption Kirsti Lay sera en action à la poursuite par équipe féminine et qu’Hugo Barrette participera au keirin.

Rédaction : Sportcom

Cliquez ici pour consulter nos archives.