Antoine Duchesne complète son premier Tour de France

Le Britannique Christopher Froome (Sky) a mis la main sur son troisième titre au Tour de France, dimanche. Antoine Duchesne (Direct Energie), de Chicoutimi, a quant à lui pris le 107e rang du classement général au terme de la 21e et dernière étape, une course de 113 kilomètres reliant Chantilly aux Champs-Élysées de Paris.

Froome a réussi à conserver le maillot jaune du classement général pendant 14 étapes consécutives cette année. Le Français Romain Bardet (AG2R La Mondiale), coéquipier du Québécois Hugo Houle, a terminé deuxième à 2 minutes 52 secondes du Britannique et le Colombien Nairo Alexander Quintana Rojas (Movistar) a accusé 3 minutes 8 secondes de retard sur le grand champion.

L’étape du jour a été remportée au sprint par l’Allemand André Greipel (Lotto Soudal) devant le Slovaque Peter Sagan (Tinkoff) et le Norvégien Alexander Kristoff (Katusha). En tout, 34 coureurs ont fini dans le même temps que Greipel.

Le meilleur résultat de Direct Energie a été obtenu par le Français Adrien Petit (+17 secondes), 38e. Duchesne, âgé de 24 ans, a pour sa part fini 99e à 54 secondes de Greipel aux côtés du Portugais Nelson Filipe Santos Simoes Oliveira (Movistar), 100e.

L’équipe du Canadien s’est placée en tête de peloton rapidement après que le départ de la course fut donné. Avec moins de 58 kilomètres à faire, huit coureurs sont partis en échappée et Direct Energie a tenté de les suivre pour bien placer le Français Bryan Coquard en vue d’une victoire d’étape, leur dernière chance. Alors que les meneurs entamaient les huit derniers kilomètres, Coquard était toujours dans la course. Malheureusement pour Direct Energie, leur objectif n’a pu se réaliser puisque le Français a eu une crevaison à deux kilomètres de la ligne d’arrivée, le reléguant ainsi au 168e rang.

Maintenant son périple de trois semaines terminé, Antoine Duchesne complètera sa préparation en vue de son prochain arrêt : les Jeux olympiques de Rio!

Numainville quatrième à La Course

La Lavalloise Joëlle Numainville (Cervelo Bigla) a terminé au pied du podium de La Course, événement du World Tour féminin présenté par le Tour de France, sur l’Avenue des Champs-Élysées à Paris, dimanche. Sa coéquipière finlandaise, Lotta Lepistö, a mis la main sur la médaille d’argent de cette course qui s’est terminée au sprint par la victoire de L’Australienne Chloe Hosking (Wiggle High5).

« Ça fait deux fois que je fais cette course et chaque fois je me dis que c’est un “highlight”. Je course vraiment bien, l’an passé aussi. C’est vraiment l’fun! C’est un beau parcours. C’est dur les pavés, ça fatigue beaucoup les jambes et à la fin, les filles sont plus épuisées. Je trouve ça l’fun », a commenté d’emblée Numainville, âgée de 28 ans.

La Néerlandaise Marianne Vos (Rabo Liv), détentrice du titre de championne de la première La Course en 2014, a fini troisième du parcours de 89 kilomètres dans le même temps que la gagnante, tout comme 22 autres cyclistes, dont la Lavalloise.

« C’était bien. J’ai bien couru et j’ai essayé d’être agressive. On m’avait donné la carte blanche pour la course, mais avec deux tours à faire, je savais que je devais faire le “lead out”, a ajouté Numainville. La vitesse était vraiment haute, donc avec deux ou trois kilomètres à faire, ça m’a vraiment aidée parce que c’était moins risqué. »

La Québécoise a eu l’occasion d’attaquer à de multiples reprises et elle s’est retrouvée en échappée. Selon elle, elle n’a jamais perdu son agressivité de la course.

« Je voulais être dans une échappée, c’est certain. À la fin, il restait nous deux [Lepistö], mais elle a eu un problème mécanique et est restée dans ma roue. Pour le sprint, au double tournant, je pense que j’étais deuxième et elle troisième. Je commençais à être fatiguée. Aussitôt que le sprint a commencé, il restait une fille et je me suis tassée et j’ai gardé ma vitesse », a fait savoir celle qui a chuté en début de course et qui a changé de vélo.

De son côté, Gabrielle Pilote Fortin, de Neuville, a complété les 13 tours, au 63e rang à 1 minute 36 secondes d’Hosking. La cycliste de 23 ans est tombée au dernier tour, comme beaucoup d’autres coureuses.

Rédaction : Sportcom

Cliquez ici pour consulter nos archives.