Antoine Duchesne reste huitième au général

Antoine Duchesne a conservé dimanche la huitième place au classement général du Tour cycliste de l’Alberta au terme de la quatrième étape, un contre-la-montre de 12,1 kilomètres disputé dans les rues d’Edmonton et remporté par le Néerlandais Bauke Mollema.

Vainqueur de la compétition l’année dernière, Mollema (Trek-Segafredo) s’est imposé grâce à un temps de 14 min 44,12 s. Il a devancé le Letton Andzs Flaksis (Holowesko-Citadel) de 9,32 secondes et l’Américain Robin Carpenter, coéquipier de Flaksis, de 16,18 secondes.

Le Britanno-Colombien Ryder Hesjedal (Trek-Segafredo) a terminé au quatrième rang en 15 min 03,09 s.

Deuxième au classement général avant la course, Carpenter est le nouveau meneur. Mollema monte au deuxième échelon, mais en recul de seulement une seconde. L’ancien maillot jaune, l’Américain Evan Hoffman (Rally), se retrouve troisième, à sept secondes.

Quant à Duchesne, il a fini au 26e rang avec un chrono de 15 min 29,39 s. « C’était difficile de me sortir de ce top-10 là et j’ai fait pas mal le pire de ce que je pouvais faire. Je ne suis pas extrêmement satisfait. J’ai fait ce que je pouvais, mais ce n’est vraiment pas ma spécialité », a-t-il rappelé.

« J’ai fait un bon effort, j’avais des sensations correctes, mais depuis les juniors, je n’ai pas refait un bon chrono. Je ne m’attendais pas vraiment à une surprise aujourd’hui. Depuis huit ans, j’ai toujours été déçu après un contre-la-montre. En même temps, je ne m’y entraîne jamais », a ajouté celui qui est en recul de 53 secondes sur Carpenter au général.

Lundi, la cinquième et dernière étape du Tour de l’Alberta, longue de 124,1 kilomètres, sera également disputée sur le bitume d’Edmonton. « Ça va être une course qui, je pense, va être difficile avec 11 tours dans la ville et une bosse quand même pas facile », a expliqué Duchesne.

L’athlète originaire de Chicoutimi abattra ses dernières cartes. « Il y a encore plein de choses qui peuvent arriver. De jour en jour, je me sens toujours mieux. Je n’ai plus rien à perdre. Je vais essayer d’attaquer et de m’avancer au général, d’y aller le tout pour le tout. »

Rédaction : Sportcom

Cliquez ici pour consulter nos archives.