C’est un départ pour Albrecht et Canuel au Tour d’Italie

Les cyclistes québécoises Lex Albrecht (BePink) et Karol-Ann Canuel (Boels Dolmans) ont entamé, vendredi, le Tour d’Italie, une course du World Tour féminin disputée sur 10 jours dans le nord du pays. Le prologue de 2 kilomètres présenté à Gaiarine a été remporté par la Manitobaine Leah Kirchmann (Liv-Plantur).

Kirchmann a signé un chrono de 2 min 23 s pour devancer par une seconde les Néerlandaises Thalita De Jong deuxième, et Anna Van Der Breggen, troisième, qui roulent toutes deux sous les couleurs de Rabo Liv.

Karol-Ann Canuel a quant à elle fini 39e, à 11 secondes, et Lex Albrecht 89e, à 16 secondes.

Albrecht, qui a pris part à l’épreuve sur son vélo de route et non sur un vélo spécifique de contre-la-montre, s’est dite satisfaite de son effort. « Je savais que je serais désavantagée par mon vélo, surtout sur un parcours aussi court, mais je suis quand même contente.  J’avais de bonnes sensations dans les jambes », a indiqué la Montréalaise.

La cycliste de 29 ans, qui prend part pour la première fois au Tour d’Italie est très motivée par les neuf étapes à venir. « Les meilleures équipes sont toutes présentes, ce qui ajoute au défi.  Ma coéquipière Amber Neben a déjà été vice-championne ici en 2008, et nous avons hâte de travailler avec elle pour avoir des bons résultats pour l’équipe. Il y a des parcours qui me conviennent bien et ça me donne de la confiance pour accomplir mes tâches », a raconté Albrecht.

La chaleur prévue à cette période de l’année en Italie est un autre obstacle pour la Québécoise qui s’est bien préparée à affronter les journées chaudes. « C’est l’un des éléments qui m'inquiétait un peu et j'ai fait des tests à la maison afin de bien gérer mon hydratation.  Ça peut avoir un gros impact sur les performances. »

Samedi, une course de 104 kilomètres entre Gaiarine et San Fior est au programme de la première étape.

Rédaction : Sportcom

Cliquez ici pour consulter nos archives.