Duchesne satisfait de sa huitième place au Tour de l’Alberta

Le cycliste Antoine Duchesne (Équipe Canada) a conservé sa huitième place du classement général en conclusion du Tour de l’Alberta, à Edmonton, lundi. C’est l’Américain Robin Carpenter (Holowesko-Citadel) qui a été sacré champion de l’événement avec seulement 1 seconde d’avance sur le Néerlandais Bauke Mollema (Trek-Segafredo).

Un autre représentant des États-Unis a complété le podium. Evan Huffman (Rally) a fini troisième à 7 secondes derrière Carpenter.

« Je n’ai pas fait de résultats, mais je suis satisfait. Je suis content de finir fort et pas trop fatigué. Je me sentais vraiment bien et de plus en plus fort chaque jour. Je suis venu ici pour reprendre le rythme de course et être vraiment bien au Grand Prix de Québec et au Grand Prix de Montréal à la fin de la semaine, a commenté d’emblée Antoine Duchesne. En plus, j’ai réussi à faire une 5e et 8e place au général. J’aurais préféré faire encore mieux, mais je n’ai pas eu un bon contre-la-montre. »

Duchesne se démarque à la dernière étape

La cinquième et dernière étape du Tour de l’Alberta, longue de 124,1 kilomètres, a été gagnée par le vétéran espagnol Francisco Mancebo (Skydive Dubai). Le Norvégien Kristoffer Skjerping (Cannondale-Drapac) a terminé la course au sprint contre l’Américain Colin Joyce (Axeon Hagens Bermand). Tous deux ont fini 4 secondes derrière Mancebo dans un petit groupe de 4 coureurs comprenant le Canadien Peter Disera (H&R Block), 4e.

Les cyclistes devaient compléter un parcours de 11 tours dans la capitale albertaine comprenant deux courtes montées abruptes. Après un tour, 20 coureurs figuraient dans l’échappée. Au deuxième, ils n’étaient plus que 9 avec une avance de 30 secondes sur le peloton. L’écart entre les meneurs et le peloton s’est creusé au fil des kilomètres.

« C’était un gros parcours quand même difficile. Ça n’a pas couru très agressif, c’était très contrôlé, ce qui n’était pas à mon avantage. À trois tours de la fin, j’ai essayé de lancer les hostilités. L’équipe du maillot jaune contrôlait la course depuis le début. J’ai attaqué avec un autre cycliste même si je savais que ça n’allait pas marcher pour au moins faire bouger les choses et que je puisse faire d’autres attaques et contre-attaques par la suite », a fait savoir Duchesne, originaire de Chicoutimi.

Avec moins de 15 kilomètres à faire, le peloton a réussi à réduire l’écart avec les meneurs à 20 secondes. Le Québécois en a profité pour créer une attaque.

« À un tour à faire, je suis sorti seul en haut de la bosse et j’ai réussi à aller chercher une dizaine de secondes. Mais, en arrière, ç’a réagi assez vite pour ne pas me laisser aller. Au dernier tour, ça s’est désorganisé un peu sur le sprint. Je suis sorti à environ 1,5 kilomètre de la fin et je me suis fait reprendre à 300 mètres de la ligne d’arrivée », a ajouté l’athlète de 24 ans qui a fini 16e à 7 secondes du gagnant aux côtés de quatre autres participants.

Également en action, les Québécois Félix Côté Bouvette (H&R Block), David Drouin (Silber), Simon-Pierre Gauthier (Équipe Canada) Nicolas Masbourian (Silber) et Marc-Antoine Soucy (Équipe Canada) ont respectivement fini aux 20e, 21e, 63e, 65e et 75e rangs.

« Les coureurs d’équipe se sont améliorés chaque jour et ils ont montré qu’ils étaient présents. Il y avait plusieurs jeunes de 19-20 ans qui ont montré un beau potentiel pour le futur. C’est l’fun de voir qu’il y a une belle relève qui s’en vient », a conclu Antoine Duchesne.

Autres résultats québécois du classement général

33- Félix Côté Bouvette
54- David Drouin
57- Nicolas Masbourian
65- Simon-Pierre Gauthier
80- Marc-Antoine Soucy

Rédaction : Sportcom

Cliquez ici pour consulter nos archives.