Frigorifié, Houle s’illustre en échappée

Hugo Houle, membre de l’AG2R La Mondiale, n’a pas eu la tâche facile samedi à la cinquième étape du Tour de Pologne. La pluie et le froid glacial sont venus jouer les troubles-fête durant cette course de 225 kilomètres, entre Wieliczka et Zakopane, où le Québécois a fini 39e après avoir pris l’échappée du jour.

« C’était tellement une journée de débile, il y avait du monde partout, il a plu toute la journée et nous avions un circuit vraiment difficile à faire deux fois. Je pense qu’il y a la moitié du peloton qui n’a pas fini », a fait savoir d’emblée le cycliste de Sainte-Perpétue.

L’équipe de Lotto Soudal a réussi à remporter l’épreuve avec le Belge Tim Wellens en plus de voir le Belge Tiesj Benoot terminer troisième à 4 minutes 37 secondes de son coéquipier. L’Italien Davide Formolo (Cannondale-Drapac) a quant à lui fini deuxième à 3 minutes 48 secondes de retard de Wellens.

Hugo Houle a complété le parcours dans un groupe de quatre cyclistes à 26 minutes 29 secondes du gagnant. Le meilleur résultat de son équipe a été obtenu par l’Allemand Nico Denz, 19e.

Le Québécois a pris l’échappée à environ 50-60 kilomètres du départ accompagné de 15 coureurs, dont Philippe Gilbert (BMC) et trois coureurs de Movistar.

« Ça allait super bien. C’était bon pour moi. Après cinq kilomètres, nous attaquions le circuit puisque nous avions deux tours de 50 kilomètres à faire avec quatre grosses montées. C’était de la petite route avec des virages vraiment sinueux et dangereux », a commenté Houle dont le groupe s’est fait rattraper par le peloton après le premier tour.

Toutefois, le froid a fini par avoir raison de lui. Pas frileux de nature, Houle s’est battu sur les 50 derniers kilomètres. « J’étais complètement gelé. Je suis déçu parce que j’ai perdu le peloton de tête à cause d’une niaiserie. Au ravitaillement en haut de la montée j’ai eu de la difficulté à mettre mon gel dans ma poche et j’ai commencé la descente à l’arrière. Comme nous étions tous gelés, il y a eu plusieurs cassures. Je n’ai jamais réussi à revenir sur le peloton. Je suis quand même satisfait de ma journée, mais le froid m’a complètement anesthésié. »

En plus de gagner la course, Lotto Soudal s’est emparée du classement général. C’est maintenant Wellens qui trône avec 4 minutes 5 secondes devant Formolo et 4 minutes 50 secondes sur Benoot.

Le Canadien est pour sa part 37e à 26 minutes 55 secondes du meneur.

Dimanche, c’est une course de 194 kilomètres qui attend les coureurs entre Bukovina Resort et Bukovina Tatrzanska.

Rédaction : Sportcom

Cliquez ici pour consulter nos archives.