Journée en deux temps

Deux étapes, deux scénarios différents pour Hugo Houle au Tour cycliste du Poitou-Charentes jeudi, en France. Le porte-couleurs de l’équipe AG2R – La Mondiale a terminé dans le même temps que le vainqueur à l’étape matinale avant d’être ennuyé par un problème mécanique au contre-la-montre de l’après-midi.

En matinée, à la troisième étape de 95 kilomètres présentée entre Thuré et Châtellereault, Houle s’est classé 22e au terme du sprint remporté par le Français Nacer Bouhanni (Cofidis Solutions Crédits).

Ensuite, au contre-la-montre en après-midi, l’athlète de Sainte-Perpétue n’a pu s’éclater à son épreuve de prédilection en raison d’un dérailleur arrière capricieux. Houle a dû changer de monture pendant l’épreuve et a fini 127e.

La victoire est allée à un autre Français, Sylvain Chavanel (Direct Énergie), qui a devancé le Néerlandais Wilco Kelderman (LottoNL-Jumbo) de 30 secondes sur le parcours de 19,4 kilomètres reliant Senillé-St-Sauveur et Châtellereault. Houle a accusé un retard de 5 minutes 35 secondes.

Les deux premiers de l’étape occupent aussi les premières places du classement général provisoire avec les mêmes écarts.

« C’est dommage, car j’avais mis beaucoup d’effort dans ce contre-la-montre. Lorsque le problème est survenu, je pouvais juste changer ma chaîne de plateau. J’ai arrêté et j’ai changé de vélo. Ensuite, étant donné que j’avais déjà perdu beaucoup de temps, je suis rentré tranquille jusqu’à l’arrivée », a commenté Houle ajoutant que la source du problème était peut-être une mauvaise connexion entre la batterie et le dérailleur arrière.

Ironiquement, le dérailleur arrière du vélo du Québécois s’est remis à fonctionner normalement après l’épreuve lorsque que vélo a été décroché du toit de la voiture d’équipe.

La conclusion du Tour du Poitou-Charentes aura lieu vendredi.

Rédaction : Sportcom

Cliquez ici pour consulter nos archives.