Karol-Ann Canuel et Boels Dolmans toujours bien en selle

Karol-Ann Canuel et ses coéquipières de Boels Dolmans dominent toujours le classement général du Tour Boels Rental malgré la victoire jeudi de la Polonaise Katarzyna Niewiadoma lors de la troisième étape de cette compétition cycliste de niveau 2.1 au calendrier de l’Union cycliste internationale (UCI) et présentée aux Pays-Bas.

Niewiadoma, de la formation Rabo Liv, a gagné la course de 122,6 kilomètres, disputée dans la commune de Sittard-Geleen, au sprint en un temps de 3 h 20 min 21 s. La Néerlandaise Amy Pieters (Wiggle High5) a terminé deuxième et sa compatriote Chantal Blaak (Boels Dolmans) troisième.

Deux autres coureuses ont obtenu le même chrono que la gagnante, dont la Manitobaine Leah Kirchmann (Liv-Plantur), cinquième, tandis que la Néerlandaise Ellen Van Dijk (Boels Dolmans), sixième, a accusé un retard de huit secondes sur Niewiadoma.

Quant à Canuel, elle a fini au 13e rang, en recul de 19 secondes sur la plus rapide du jour.

Au classement général, les membres de Boels Dolmans, qui ont enlevé le contre-la-montre par équipe mercredi, occupent les trois premières places. La Danoise Amalie Dideriksen a cédé le maillot de meneuse à sa coéquipière Blaak. Cette dernière devance Van Dijk de 11 secondes et Canuel de 33 secondes.

Quatrième jeudi, la Bélarussienne Alena Amialiusik (Canyon SRAM) se retrouve également au quatrième échelon du général, à 47 secondes.

Quelle porte-couleurs de Boels Dolmans sera la meneuse protégée pour les trois dernières étapes, de samedi à dimanche? « C’est une bonne question, a répondu Canuel. C'est bien d'avoir plusieurs cartes à jouer. C'est certain que nous voulons garder le maillot dans l'équipe. Je pense que ça importe peu qui le porte. »

L’athlète originaire d’Amos n’a pas ménagé ses efforts jeudi. « C'était quand même une dure journée physiquement et mentalement. Il fallait toujours être alerte à cause des virages et des changements de route. Il y avait aussi beaucoup de montées. »

Canuel attachait peu d’importance au fait d’être troisième au classement général. « Le plus important, c'est de conserver le maillot de leader. Si je suis sur le podium aussi, tant mieux, mais ce n'est pas l'objectif. »

Vendredi, pour la quatrième étape, les concurrentes rouleront 110,8 kilomètres dans la région de Bois-le-Duc.

Rédaction : Sportcom

Cliquez ici pour consulter nos archives.