La 17e étape à Zakarin, Antoine Duchesne 121e

De passage en Suisse, la 17e étape du Tour de France a été l’affaire du Russe Ilnur Zakarin qui a procuré la première victoire de la Grande Boucle à la formation Katusha, mercredi. Le Québécois Antoine Duchesne (Direct Energie) a quant à lui été le 121e cycliste à rallier l'arrivée à Finhaut-Emosson, après 184,5 kilomètres de course.

Zakarin a franchi la ligne en solo, en avance de 55 secondes sur son plus proche poursuivant,  le Colombien Jarlinson Pantano (IAM). Le Polonais Rafal Majka (Tinkoff) a fini troisième à 1 minute 26 secondes.

« C’était une grosse étape qui n’était pas facile. Ç’a été très long avant que l’échappée se lance et ç’a bataillé à fond pendant au moins 65 bornes. C’était attaque après attaque », a mentionné Antoine Duchesne, qui a accusé un retard de 34 minutes 19 secondes sur Zakarin.

Le congé de mardi a fait du bien à l’athlète originaire de Chicoutimi. « Aujourd’hui, j’étais dans une bonne journée et j’avais de bonnes sensations. J’étais dans beaucoup de coups et je suis resté très actif avec Sylvain (Chavanel) et Thomas (Voeckler). Nous avons couvert beaucoup d’attaques », a mentionné Duchesne, qui a été sorti lors de l’ascension du premier col. « Je  n’étais plus capable de suivre les attaques. »

Voeckler a été le meilleur membre de la formation Direct Energie en se classant sixième à 2 minutes 46 secondes du vainqueur. « Il y a quelques étapes où ça ne s’était pas passé comme il le voulait, alors de finir sixième aujourd’hui, il était super content. Nous aussi, car nous avons travaillé fort pour l’avoir dans l’échappée. C’est une belle journée pour l’équipe », a ajouté Duchesne.

Au classement général, le Britannique Christopher Froome (Sky) est toujours en jaune tandis que le Néerlandais Bauke Mollema (Trek-Segafredo) suit à 2 minutes 27 secondes. Antoine Duchesne est quant à lui 111e, à 2 heures 53 minutes 27 secondes.

Jeudi, à quatre jours de leur arrivée sur les Champs-Élysées, les cyclistes se feront la lutte dans un contre-la-montre en montagne de 17 kilomètres. La 18e étape se terminera à Megève, en Haute-Savoie.

« Ce sera une journée de décompression pour environ 150 coureurs du peloton. Il y a seulement ceux qui luttent pour le général et ceux qui pensent avoir une bonne place au chrono qui le feront la pédale au fond. Pour les autres, ce sera une occasion de récupérer un peu, car les deux étapes suivantes s’annonceront compliquées. »

Si la fatigue se fait ressentir comme pour la plupart des cyclistes, Antoine Duchesne voit la fin arriver. « C’est rendu très mental maintenant. Il faut se concentrer pour continuer de se battre. Je vois le bout et je me sens  encore bien. »

Autre bonne sortie pour Numainville

Du côté de l’Allemagne, Joëlle Numainville a pris le neuvième rang de la sixième étape du Tour international de Thuringe (UCI 2.1), une course de 130 kilomètres ayant pour départ et arrivée la ville de Schleiz.

Membre de l’échappée du jour, la représentante de Cervélo-Bigla a finalement terminé dans un groupe de huit coureuses à 4 minutes 39 secondes de la gagnante, l’Australienne Amanda Spratt (Orica-AIS). Cette dernière a eu le dessus par deux secondes sur l’Italienne Elena Cecchini (Canyon-SRAM), deuxième.

« Je suis contente, car ce n’était pas une étape facile ! J’ai la forme et j’ai réussi à grimper aux côtés des meilleures grimpeuses », a raconté la Québécoise dont la déception de ne pas avoir été retenue au sein de la délégation olympique canadienne est toujours palpable. « C’est la course la plus difficile du Tour et j’ai réussi à tirer mon épingle du jeu. »

Numainville aurait voulu poursuivre plus loin dans l’échappée, mais a connu quelques hésitations. « J’avais été très agressive en début de course alors je voulais m’en garder un peu. »

Gabrielle Pilote Fortin, qui évolue également au sein de Cervélo – Bigla, a fini 58e, à 21 minutes 53 secondes de Spratt.

Elena Cecchini domine le classement général, devançant Amanda Spratt de 3 minutes 5 secondes. Joëlle Numainville (+5 minutes 55 secondes) est quant à elle 11e et Gabrielle Pilote Fortin (+40 minutes 19 secondes) 62e.

L’étape ultime du Tour international de Thuringe sera présentée jeudi, à Gera. Une course de 128 kilomètres attend les cyclistes.

Rédaction : Sportcom

Cliquez ici pour consulter nos archives.