Les « Légendes » font un dernier tour de piste… ou pas!

Une quarantaine de cyclistes ont enfourché leur vélo à l’occasion du Tour des Légendes, ce midi. Entre deux blocs d’épreuves disputées dans le cadre de la Finale des Jeux du Québec – Montréal 2016, le peloton composé de 14 Olympiens et plusieurs invités de marque a roulé sur une portion du parcours emprunté lors des Jeux olympiques de Montréal, dont l’incontournable montée Camillien-Houde.

À tour de rôle, les « Légendes », c’est-à-dire des Québécois ayant participé aux Olympiques en cyclisme sur route, se sont amenées à la ligne de départ, sous les applaudissements de la foule. Se sont ensuite joints à eux plusieurs invités et dignitaires qui ont été ou sont encore des acteurs importants dans le développement du sport. C’est Antoine Duchesne qui, par le biais d’une vidéo préenregistrée, a donné le coup d’envoi. Avant le décompte, le « Caribou » qui évolue actuellement sur la Grande Boucle a tenu à remercier ces « Légendes » d’avoir pavé la route pour des athlètes comme lui.


Crédit photo : Mike Swierzy

« C’était vraiment le fun, a déclaré Pierre Harvey, au terme de la sortie à vélo. De revoir des gens avec qui on a passé 10 ou 15 ans à s’entraîner, voyager et compétitionner, et qu’on a pas revu depuis 20 ans, c’est magique. Ça ravive beaucoup de souvenirs. »


Crédit photo : Mike Swierzy

« Ça paraît pas à la télé, mais dans le peloton, ça jase durant les courses. Et même avec le temps, on perd pas nos bonnes vieilles habitudes. Tantôt, on passait des commentaires et on se faisait des jokes de cyclistes. On se disait : " Il va crever lui, tu vas voir! On va le ramasser au bas de la côte. " Comme quoi on reste toujours un peu compétitifs », a ajouté, sur un ton blagueur, celui qui a participé deux fois aux Jeux olympiques d’été, dont ceux présentés à Montréal.

N’empêche que certains ont pris la chose au sérieux et que ça se chauffait à l’avant. Pas question de faire les touristes, même plusieurs années après la retraite sportive!

Certaines de ces blagues se sont d’ailleurs rendues aux oreilles d’Alexandre Bilodeau, qui participait à l’activité à titre d’invité. « C’était le fun de partager la route avec eux et d’entendre leurs anecdotes », a raconté le double médaillé d’or aux Olympiques en ski acrobatique et président de la Finale des Jeux du Québec – Montréal 2016.


Crédit photo : Mike Swierzy

Passer le flambeau

En plus de rendre hommage aux « Légendes », l’objectif de l’activité était de permettre à plusieurs générations de cyclistes de se côtoyer. Si plusieurs jeunes aspirent à un jour à se qualifier pour les Olympiques, les Jeux du Québec sont souvent une des étapes vers l’atteinte de ce rêve.

« Les jeunes ont dû trouver ça drôle de voir des vieux bonhommes sprinter. Mais peut-être aussi qu’ils se sont dits : " Moi aussi, je pourrais faire ça, et avoir encore du fun à le faire à leur âge. " Ça les a peut-être inspirés. Je l’espère », a conclu Pierre Harvey.

« Les Jeux du Québec, c’est une version réduite des Jeux olympiques. Certains vont persévérer et se rendre à un haut niveau, et d’autres vont passer à autre chose. Mais ce qui est certain, c’est qu’ils vont garder des beaux souvenirs de leur expérience », a pour sa part indiqué Alexandre Bilodeau.


Crédit photo : Mike Swierzy


Crédit photo : Mike Swierzy


Crédit photo : Mike Swierzy


Crédit photo : Mike Swierzy


Crédit photo : Mike Swierzy
 

« Légendes »

Jeux olympiques

Marie-Claude Audet

1984

Jules Béland

1968

Michael  Belcourt

1988

Marc Blouin

1972 et 1976

Gilles Durand

1972 et 1976

Pierre Harvey

1976 et 1984

Manon Jutras

2004

Yves Landry

1968

Jacques Landry

1992 et 1996

Czeslaw Lukaszewicz

2000

Serge Proulx

1976

Marcel Roy

1968

Robert Van den Eynde

1976

Ivan Waddell

1988 et 1992

 

Cliquez ici pour consulter nos archives.