Plus d’agressivité québécoise

Montréal, 23 juillet 2014 – Entamant la seconde étape du 46e Tour de l’Abitibi Desjardins de façon plus incisive, les cyclistes de l’équipe du Québec ont tenté de provoquer le destin. Laurent Gervais et Raphaël Auclair ont activement attaqué. Ils ont terminé dans le peloton, 23e et 80e.

De Lasarre à Amos, le parcours de 115,2 km a vu les échappées se former et se dissoudre. «Raphaël et un membre de l'équipe nationale, au début l’échappée gagnante, avaient pris la chasse de ce groupe au 30e kilomètre. Il savait que ce groupe avait des chances de se rendre à la ligne. À 30 secondes derrière l'échappée et une minute devant le peloton, le coureur de l'équipe nationale a reçu la directive de son entraîneur de ne plus travailler avec notre athlète de l'équipe du Québec. Raphaël n'a donc pas été en mesure de faire la jonction et s'est résigné à retourner dans le peloton», a exposé Pascal Choquette, entraîneur de l’équipe du Québec.

Par la suite l'échappée a pris au maximum quatre minutes 15 secondes, mais comme il n'y avait pas de cohésion au sein du groupe, l'écart a vite fondu à l'approche du circuit final et de la ligne d'arrivée. Les gagnants n’avaient alors que quatre secondes d’avance sur le sixième cycliste et 20 secondes sur le peloton.

«Tous nos coureurs de l’équipe du Québec ont terminé dans le peloton, mais avec l'échappée, il n'y avait plus beaucoup d'enjeux pour prendre des risques au final», a expliqué Pascal Choquette. Victor Bourassa a ainsi pris le 101e rang, Samuel Périgny a fini 110e, Mathieu Roy, 117e et Hubert Laferrière a occupé la 118e place.

Le meilleur Québécois de la course, Pier-André Côté, représentant le Canada, a terminé cinquième, au même temps que le vainqueur.

Le grand gagnant de cette deuxième étape a été le Danois Mathias Norsgaard Jorgensen, aussi récipiendaire des maillots brun de meilleur au classement général, orange du meilleur aux points et bleu du meilleur junior première année. Il a été suivi au fil d’arrivée par William Barta, des États-Unis et du Français Sébastien Havot.

Le maillot à pois du meilleur grimpeur a été conservé par Abderrahim Zahiri, du Maroc. Raphaël Auclair, de l’équipe du Québec, occupe actuellement le troisième rang de ce classement.

Au classement général des équipes, la France est première, suivi du Danemark et de l’équipe Flagstaff Sélection. L’équipe du Québec se situe au 14e rang sur 28 équipes en course.

Demain, deux étapes sont prévues. En avant-midi, les coureurs débuteront avec la troisième étape, le contre-la-montre individuel, un aller-retour totalisant dix kilomètres vers St-Maurice. Plus tard en journée, à 18h15, les équipes entameront la quatrième étape à Malartic. Cette course de 51,5 kilomètres consistera en deux tours du chemin du Lac Malartic.

Pour obtenir plus de détails, rendez-vous au www.tourabitibi.qc.ca.

Les partenaires de l’équipe du Québec

Les membres de l’équipe du Québec sur route sont habillés par Louis Garneau. Les vélos de rechange mis à leur disposition sont une gracieuseté de Colnago

Les membres de l’équipe du Québec évoluent habituellement pour les formations suivantes :

  • Laurent Gervais (Espoirs Quilicot - TRJ Télécom)       
  • Raphael Auclair (Promutuel-Alco TMI-Norco, Pivot Cycles)
  • Samuel Périgny (IAMGOLD-Specialized)
  • Hubert Laferriere (La Vie Sportive Apogee p/p Opus)
  • Mathieu Roy (IAMGOLD-Specialized)
  • Victor Bourassa (La Vie Sportive Apogee p/p Opus)           

- 30 -

Source :          
Annie Dubé, coordonnatrice aux communications par intérim
Fédération québécoise des sports cyclistes
(514) 252-3071 poste 3739
(438) 884-6626
www.fqsc.net

Cliquez ici pour consulter nos archives.