Quand la pluie s’abat sur le Tour de France

Antoine Duchesne (Direct Energie) a pris le 101e rang dimanche de la neuvième étape du Tour de France reliant Vielha Val d’Aran à Andorre Arcalis de la Principauté d’Andorre. Seul en tête, le Néerlandais Tom Dumoulin (Giant-Alpecin) a gagné la course sous la pluie battante pour donner ainsi la première victoire aux Pays-Bas dans ce Tour de France.

Le Portugais Rui Alberto Faria Da Costa (Lampre-Merida) et le Polonais Rafal Majka (Tinkoff) ont fini l’étape en sprint à 38 secondes de Dumoulin pour conclure en deuxième et troisième place.

Duchesne, de Chicoutimi, a fini à 31 minutes 10 secondes du Néerlandais dans un peloton de 13 coureurs après avoir parcouru les 183,5 kilomètres de cette étape dans les Pyrénées comprenant trois cols de catégorie un. Cette course favorisait les grimpeurs puisque les cyclistes devaient atteindre la plus haute ligne d’arrivée du Tour de 2016 à 2 240 mètres d’altitude.

Le Français Sylvain Chavanel a signé le meilleur résultat de l’équipe de Duchesne, avec une 60e place.

Le vainqueur de la huitième étape de samedi, le Britannique Christopher Froome (Sky), reste en tête du classement général malgré sa 11e place de dimanche. Le Britannique Adam Yates (Orica-BikeExchange) pointe en deuxième place à 16 secondes du meneur. L’Irlandais Daniel Martin (Etixx-QuickStep) complète quant à lui le trio à 19 secondes de Froome.

Pour sa part, le Canadien de 24 ans a monté de quelques rangs pour atteindre la 116e place (+1 h 37 min 19 s).

Les cyclistes auront une journée de repos lundi avant de remonter en selle mardi pour la dixième étape, une course de 198 kilomètres reliant Escales-Engordany, dans la Principauté d’Andorre, à Revel, dans la région Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées.

Rédaction : Sportcom
Cliquez ici pour consulter nos archives.