Stevens dédie sa victoire à Canuel

Les cyclistes de la formation Boels Dolman, dont fait partie la Gatinoise Karol-Ann Canuel, ont réussi un doublé, jeudi, lors de la sixième étape du Tour d’Italie. Les Américaines Evelyn Stevens et Megan Guarnier ont été les deux premières à franchir la ligne au sommet du mont Figogna après 118,6 kilomètres de course.

Stevens a semé ses adversaires dans la dernière des quatre ascensions de la journée, ralliant l’arrivée avec six secondes d’avance sur Guarnier pour signer sa deuxième victoire du Tour. Elle a dédié cette première place à sa coéquipière Karol-Ann Canuel.

La Québécoise s’est réjouie de cette victoire d’équipe qui a également permis à Guarnier de récupérer son maillot rose de meneuse au classement général. « Mon but à chaque étape est de faire mon travail pour mon équipe. C’est ce que j'ai fait aujourd'hui », a indiqué celle qui a fini 11e, à 6 minutes 23 secondes, après avoir aidé ses coéquipières à bien se positionner. « J’étais avec elles. Nous travaillions pour les Evelyn et Megan, car nous ne savons jamais ce qui peut arriver et elles sont toutes les deux très fortes. »

Également en action, la Montréalaise Lex Albrecht a quant à elle terminé 36e, à 22 minutes 44 secondes de la gagnante parmi un groupe de 27 coureuses.

Sa coéquipière de BePink, la Bélarussienne Ksenyia Tuhai, a fini neuvième, à 4 minutes 22 secondes. « Elle est passée près de mettre la main sur le maillot de la meilleure jeune. Elle a monté les côtes comme une rock star ! » a raconté Albrecht qui pour sa part commence à ressentir la fatigue après sept jours sur le vélo.

« La batatille pour le classement général rend la course très intense », a mentionné l'athlète originaire de Trois-Rivières, qui ressent toujours de la douleur à la suite de sa chute de mercredi. « Je souffre un peu lorsque je met de la pression sur mon bras droit, ce qui fait en sorte que c'est un petit défi tenir le guidon de mon vélo », a-t-elle expliqué.

Au classement général Megan Guarnier a 46 secondes d’avance sur  l’Américaine Mara Abbott, (Wiggle High5) et 1 minute 3 secondes sur sa coéquipière Evelyn Stevens, provisoirement troisième.

Karol-Ann Canuel occupe quant à elle le 18e rang, à 23 minutes 28 secondes, tandis que Lex Albrecht est  46e, à 43 minutes 33 secondes.

Un contre-la-montre de 21,9 kilomètres, de Albisola Superiore à Varazze, sera au programme de la septième étape du Giro Rosa vendredi.

Rédaction : Sportcom
Cliquez ici pour consulter nos archives.