Une équipe qui ose!

Montréal, 26 juillet 2014 – Le circuit urbain, composé de neuf tours de 10,8 kilomètres au coeur d’Amos, de la sixième étape du Tour de l’Abitibi Desjardins a été contrôlé par les Français. Les membres de l’équipe nationale bleu-blanc-rouge n’ont laissé personne prendre plus de 30 secondes d’avance en échappée. Les athlètes de l’équipe du Québec ont tout de même fait plusieurs essais pour tenter de trouver une faille.

« Nos coureurs se sont joints à plusieurs tentatives et ont été agressifs. J'en suis vraiment satisfait! Si on n’essaie rien, on a déjà notre réponse. Mais si on provoque les occasions, qui sait quelles opportunités peuvent être créées!» a affirmé Pascal Choquette, fier de ses athlètes. L’entraîneur de l’équipe provinciale pensait que la pluie intense aurait pu brouiller les cartes, mais ce ne fut pas le cas.

Cette audace a été payante pour les Québécois qui ont vu l’un des leurs dans le top-10. Raphaël Auclair a réussi une belle septième place, le meilleur résultat canadien. Laurent Gervais était lui aussi dans le groupe de tête à l’arrivée, terminant au 26e rang. Ses coéquipiers Mathieu Roy, Hubert Laferrière et Samuel Périgny ont respectivement fini 83e, 92e et 98e de cette sixième étape.

Victor Bourassa a quant à lui été visé par la malchance, une crevaison lui ayant fait perdre beaucoup de temps. Un retard qui lui a valu le 116e rang.

Une autre performance québécoise à souligner est la 13e position de Jean-Simon D’Anjou, porte-couleurs du Canada pour le Tour de l’Abitibi Desjardins.

Quentin Valognes, de l’équipe Novo Nordisk, a gagné une deuxième étape consécutive. Le médaillé d’argent, Rayane Bouhanni, de la France, s’est assuré, avec cette deuxième place, de conserver définitivement le maillot brun pour l’édition 2014 du Tour de l’Abitibi Desjardins. Le podium a été complété par le Danois Mathias Norsgaard Jorgensen.

Le maillot orange du meilleur aux points est également demeuré au même propriétaire, Adrien Carpentier, de la France, tout comme le bleu, du meilleur junior, conservé par Mathias Norsgaard Jorgenson, du Danemark et celui à poids, du meilleur grimpeur, qui n’a connu qu’un cycliste en 2014, le Marocain Adberrahim Zahiri.

Au classement des équipes, rien n’a bougé non plus. Les États-Unis sont toujours en première place, suivis du Danemark et du Canada. Le Québec est aussi encore au 11e rang.

Demain, la septième et dernière étape du 46e Tour de l’Abitibi Desjardins sera courue entre Senneterre et Amos pour un parcours de 98 kilomètres. En matinée, dans la ville d’Amos, le Tour de la relève Desjardins offrira un critérium aux cyclistes âgés entre six à 16 ans.  

Pour obtenir plus de détails, rendez-vous au www.tourabitibi.qc.ca.

Les partenaires de l’équipe du Québec

Les membres de l’équipe du Québec sur route sont habillés par Louis Garneau. Les vélos de rechange mis à leur disposition sont une gracieuseté de Colnago

Les membres de l’équipe du Québec évoluent habituellement pour les formations suivantes :

  • Laurent Gervais (Espoirs Quilicot - TRJ Télécom)       
  • Raphael Auclair (Promutuel-Alco TMI-Norco, Pivot Cycles)
  • Samuel Périgny (IAMGOLD-Specialized)
  • Hubert Laferriere (La Vie Sportive Apogee p/p Opus)
  • Mathieu Roy (IAMGOLD-Specialized)
  • Victor Bourassa (La Vie Sportive Apogee p/p Opus)           

- 30 -

Source :          

Annie Dubé, coordonnatrice aux communications par intérim
Fédération québécoise des sports cyclistes
(514) 252-3071 poste 3739
(438) 884-6626
www.fqsc.net

Cliquez ici pour consulter nos archives.