Les Canadiens huitièmes au relais

Les Championnats du monde de vélo de montagne sont en branle à Vallnord, dans la Principauté d’Andorre, et les spécialistes de cross-country ont profité d’une mise en bouche avant leur course individuelle en participant au relais mixte mercredi. Portant les couleurs du pays, les Québécois Raphaël Gagné, Alexandre Vialle et Raphaël Auclair de même que la Britanno-Colombienne Catharine Pendral ont pris le huitième rang sur les 23 équipes en action.

«Il y avait beaucoup de profondeur avec 23 équipes sur la ligne de départ. Ç’a été une bonne course, mais si nous avions été dans une meilleure journée, nous aurions pu finir sur le podium », a mentionné Raphaël Gagné, qui était membre du quatuor canadien médaillé d’or du relais en 2004, dernier titre mondial pour le Canada acquis à cette épreuve.

L’athlète de Québec a été le premier à parcourir la boucle de 4,2 kilomètres à 1900 mètres d’altitude. « C’est un bon parcours technique et c’est un bon test pour la course individuelle », a mentionné celui qui pourra ainsi peaufiner sa stratégie. « Je dois retravailler un peu mon rythme. »

Le Canada occupait alors le sixième échelon lorsqu’il a donné le relais à Alexandre Vialle qui lui a glissé au huitième échelon. Catharine Pendrel est parvenue à remonter d’un rang, puis Raphaël Auclair a finalement été le huitième cycliste à rallier la ligne d’arrivée, stoppant le chrono à 55 min 6 s.

Les Français (52 min 42 s) ont été couronnés tandis que les Danois (53 min 9 s) et les Italiens (53 min 46 s) ont complété le podium.

Raphaël Auclair sera de retour à l’action dès jeudi pour la course individuelle chez les juniors. Alexandre Vialle sera quant à lui de l’épreuve des moins de 23 ans vendredi.

Samedi, ce sera au tour de Raphaël Gagné de s’élancer à l’épreuve individuelle dans la catégorie élite. « Je suis bien prêt, je me sens en forme », a affirmé celui qui sera sur la deuxième ligne de départ, au 14e rang. « C’est mon meilleur rang de départ! »

« Je veux faire une course constante et avoir un bon départ pour éviter le trafic même s’il ne faut pas que je parte trop vite en raison de l’altitude », a conclu celui qui a pour objectif de terminer parmi les 20 premiers.

Rédaction : Sportcom

Cliquez ici pour consulter nos archives.