Raphaël Gagné continue d’impressionner

Raphaël Gagné a démontré que ses récents résultats n’étaient pas un feu de paille. Dimanche, à Windham (New York), l’athlète de Lac-Beauport a décroché le meilleur résultat de sa carrière en Coupe du monde de vélo de montagne, terminant au sixième rang.

Après un début d’épreuve plutôt lent, Gagné est graduellement parti de la 25e place pour remonter de cinq rangs à chaque tour jusqu’à la mi-course. Ensuite, le champion canadien s’est faufilé devant un ou deux cyclistes par tour pour terminer à 1 min 57 s du gagnant.

« J’ai été patient et je suis parti lentement, mais c’est plus parce que j’étais dans le trafic qu’autre chose. Je n’ai pas eu le départ que j’aurais voulu. J’aurais aimé être dans les vingt premiers disons après la boucle de départ. Parfois nous sommes chanceux et nous réussissons à nous faufiler, des fois c’est l’inverse », a indiqué le spécialiste du vélo de montagne de Lac-Beauport.

« Ensuite, j’avais juste des bonnes jambes et j’y ai cru. J’ai vraiment bien remonté durant les deux premiers tours. Par la suite, j’ai pris un rythme et j’ai arrêté de dépasser des gens. Je ne voulais pas en faire trop et être trop gourmand. J’ai vraiment bien fait durant les deux derniers tours et j’ai remonté jusqu’à la sixième place. Je suis vraiment très content », a expliqué l’athlète.

« J’ai coupé de moitié mon écart au premier, par rapport à la semaine dernière ! C’est vraiment excellent », a ajouté celui qui était très fier de son résultat du jour.

Les conditions du parcours étaient très sèches et ça soulevait la poussière, limitant ainsi la visibilité pour les coureurs dans les premiers tours de l’épreuve où la circulation était plus dense.

« C’est sûr que les premiers devants ont la chance d’avoir une bonne visibilité. Nous derrière, nous avions beaucoup, beaucoup de poussière, mais ça n’a pas affecté ma performance », a affirmé le Québécois qui s’est étouffé à plusieurs reprises durant l’entrevue en raison de cette poussière.

Vainqueur au Mont Sainte-Anne la semaine dernière et meneur au classement de la Coupe du monde, le Suisse Nino Schurter a devancé le Français et champion du monde en titre Julien Absalon de 4 secondes. L’Allemand Manuel Fumic a pris le troisième rang, avec 27 secondes de retard.

La fin du deuxième tour aurait pu changer le résultat final, alors que le meneur Nino Schurter a eu une crevaison à sa roue arrière. Chanceux dans sa malchance, il se trouvait tout juste avant la zone de réparation technique et il a perdu moins d’une trentaine de secondes avant de reprendre la course en cinquième place.

Léandre Bouchard, Jérémy Martin et Antoine Caron se sont classés respectivement 44e, 45e et 61e.

« Une difficile journée dans le parcours poussiéreux de Windham. Encore une chute qui coûte cher. Une selle cassée m'a obligé à arrêter à la zone de réparation. On regarde vers l'avant. Les championnats du monde s'en viennent! » a écrit Léandre Bouchard sur les réseaux sociaux.

Chez les femmes, la Française et éventuelle gagnante Pauline Ferrand-Prévot a rapidement donné le ton en début d’épreuve en s’extirpant du peloton de tête, dont faisait partie la Canadienne et championne du monde, Catharine Pendrel.

La meneuse au classement du circuit, la Suisse Jolanda Nef, a fait une erreur de pilotage dans une section technique et a perdu de précieuses secondes lors de cet incident pour ensuite effectuer une spectaculaire remontée jusqu’à la deuxième place à la fin de l’avant-dernier tour.

Cindy Montambault (à 12 min 38 s) et Rebecca Beaumont (à 2 tours) ont respectivement fini 36e et 44e.

À l’épreuve masculine des moins de 23 ans disputée en matinée, Alexandre Vialle a été le meilleur Canadien avec une 18e place. Le champion national de la catégorie a accusé un retard de 6 min 8 s sur le vainqueur, le Français Victor Koretzky. Félix Burke (à 10 min 34 s) et Marc-André Fortier (à 17 min 34 s) ont fini 37e et 40e.

Félix Belhumeur (46e, à 2 tours), Samuel Tremblay (51e, à 2 tours), Thomas Gauthier (54e, à 2 tours) et Charles Faucher-Robert (55e, à 3 tours) ont tous été sortis par les commissaires avant la fin de la course en raison du leur retard sur le meneur.

Catherine Fleury (12e), Maghalie Rochette (13e) Frédérique Trudel (15e), Anne-Julie Tremblay (19e) et Rachel Pageau (n’a pas terminé) étaient en action du côté féminin chez les moins de 23 ans.

Rédaction : Sportcom 

Cliquez ici pour consulter nos archives.