« J’en ai bien bavé sur le vélo aujourd’hui! » - Antoine Duchesne

Incommodé par la chaleur et par des problèmes de digestion, le cycliste Antoine Duchesne (Europcar) a connu une sortie difficile lundi, alors qu’il a terminé au 185e rang de la troisième étape du Tour d’Espagne au terme d’un parcours de 165 kilomètres présenté entre Mijas et Malaga.

Le Slovaque Peter Sagan (Tinkoff-Saxo) a signé une victoire au sprint devant le Français Nacer Bouhanni (Cofidis Solutions Crédits).

L’autre Québécois présent, Dominique Rollin (Cofidis Solutions Crédits) a eu une crevaison à 6 kilomètres de l’arrivée. Il a fini en 77e place dans le même temps que le vainqueur.

« J’en ai bien bavé sur le vélo aujourd’hui! Ça fait partie du jeu… » a lancé Duchesne à la blague.

« J’ai eu des reflux gastriques pendant toute la journée et une fois que nous sommes arrivés dans le col, je ne me sentais pas super bien. Je me suis fait décrocher à un kilomètre du sommet et je me suis battu jusqu’au pied de de la descente, sauf qu’avec toutes les voitures de la caravane, ce n’était pas possible de revenir. Je n’ai pas réussi à rentrer et ce n’était pas une super journée », a poursuivi l’athlète originaire de Saguenay.

Duchesne s’est donc joint à un groupe d’une vingtaine de coureurs pour rallier la ligne d’arrivée avec un retard d’un peu plus de 15 minutes.

Le Colombien Esteban Chavez (Orica GreenEdge) conserve le maillot rouge de meneur, lui qui détient une avance de 5 secondes sur le Néerlandais Tom Dumoulin (Giant-Alpecin). Rollin est 153e au général, tandis que Duchesne est quant à lui classé 185e.

Enrhumé à son arrivée en Espagne, le Québécois croit que les choses vont s’améliorer.

« Je vais mieux de jour en jour. J’espère en profiter une journée où je me sentirai bien et me rendre à Madrid en un morceau », a conclu Duchesne.

La quatrième étape de la Vuelta sera disputée mardi entre Estepona et Vejer de la Fontrena sur un parcours de 203 kilomètres.

Rédaction : Sportcom

Cliquez ici pour consulter nos archives.