Belle journée de travail pour Europcar

Le cycliste québécois Antoine Duchesne était content du travail de son équipe lors de la 15e étape du Tour d’Espagne, dimanche. Selon lui, tout le monde a bien contribué à aider les grimpeurs à atteindre la fin du parcours de 178,5 kilomètres, entre Comillas et Sostres Cabrales.

L’athlète de Québec faisait pour sa part partie d’un peloton d’un peu plus de 50 coureurs à franchir l’arrivée avec un retard de 17 minutes 33 secondes. « Il y a un moment où je suis sorti dans un groupe de dix. Je pensais que c’était bon, parce que nous avions quand même réussi à creuser, mais finalement nous avons été rattrapés », a-t-il dit.

L’étape a été remportée par l’Espagnol Joaquin Rodriguez Olivier (Katusha)en 4 h 33 min 31 s. Sa victoire lui a permis d’améliorer son sort au classement général. Il occupe le deuxième rang, mais maintenant, seulement une seconde le sépare de l’Italien Fabio Aru (Astana) qui trône au sommet.

Le Français Fabrice Jeandesboz a été le meilleur représentant d’Europcar, terminant 15e avec un retard de 1 minute 22 secondes.

Aussi de France, Romain Sicard, qui a glissé au 12e rang du classement général, a pris le 23e rang de l’étape (+2 minutes 36 secondes).

Antoine Duchesne était très content du travail de son équipe en cette journée qui s’est mieux déroulée que celle de samedi. « Nous avons placé nos deux grimpeurs bien au pied du col. Nous avons travaillé fort pour bien les protéger. Romain recule 12e au général, mais c’est quand même bon. Toute l’équipe a bien fait son travail ! »

De son côté, Dominique Rollin (Cofidis), de Boucherville, a mené l’échappée du jour pendant un moment, mais celle-ci n’a pas atteint l’arrivée. Il s’est finalement classé 43e à 8 minutes 46 secondes du gagnant.

Pas de répit demain pour Duchesne, Rollin et leurs coéquipiers respectifs. Ils doivent encore surmonter une étape avant la journée de repos prévue mardi. « Grosse journée en vue avant la journée de repos. Ça risque d’être encore 6 h, 6h30 sur le vélo, avec 5200 m de dénivelé et sept cols répertoriés. Je pense que ça va être plus dur que l’étape d’Andorre. Il va falloir se battre pour se rendre à la ligne ! » a mentionné Antoine Duchesne.

La course de 185 kilomètres reliera Luarca à Ermita Del Alba.

Rédaction : Sportcom

Cliquez ici pour consulter nos archives.