Duchesne dans l’échappée

Le cycliste québécois Antoine Duchesne (Europcar) a fait partie de l’échappée du jour, mercredi, lors de la cinquième étape du Tour d’Espagne.

Après 19 kilomètres de course, celui qui en est à son premier Grand Tour s’est glissé dans l’échappée initiée par l’Éthiopien Tsgabu Grmay, membre de l’équipe Lampre-Merida.

« Ce n’était pas le plan initial, mais le départ de la course était lent. L’occasion y était alors je me suis dit pourquoi pas. Je savais que je n’y laisserais pas trop de cartouches », a mentionné Duchesne qui retrouve la forme malgré ses problèmes de digestion qui sont toujours présents. « Les chances de se rendre au bout étaient minces. »

« Nous avons fait la journée devant, mais à la fin, ç’a été plus désorganisé, le momentum s’est cassé à 15 kilomètres de la ligne d’arrivée », a expliqué Duchesne. L’étape de 167,3 km a finalement été remportée par l’Autrichien Caleb Ewan, d’Orica GreenEdge, en 3 h 57 min 28 s. Il a été le premier d’un groupe de quatre cyclistes à franchir l’arrivée. L’Allemand John Degenkolb (Giant-Alpecin) a pris le deuxième rang et le Slovaque Peter Sagan (Tinkoff-Saxo) a terminé troisième.

Pour sa part, le Québécois a fini au 171e rang, à 3 minutes 07 secondes du vainqueur. « Dans les 5 derniers kilomètres, il y avait plein de relances, alors mettre des efforts ne servait pas à grand-chose, je suis rentré tranquille avec une quinzaine de coureurs. »

L’autre représentant de la province en action au Tour d’Espagne Dominique Rollin (Cofidis, Solutions Credits) s’est classé 128e, avec 1 minute 44 secondes du groupe de tête.

Jeudi, les cyclistes s’attaqueront à une étape de 200,3 km. « Le parcours comprend 2500 mètres de dénivelé et la finale est dans une montée. Si j’ai la chance de partir en échappée, j’espère pouvoir y être avec un coéquipier pour qui je pourrais travailler dans la montée finale », a indiqué Duchesne.

Rédaction : Sportcom

Cliquez ici pour consulter nos archives.